Résultats scolaires : un indicateur fiable lorsqu’on prépare un examen ou concours ?

Lorsqu’on parle à certains de l’importance des cours de soutien avant d’aller faire un concours ou un examen, c’est à peine s’ils n’éclatent pas de rire, en arguant que c’est la dernière des choses dont ils ont besoin à ce moment là, parce que les résultats en classe sont assez éloquents au sujet de leurs performances. Chaque année pourtant, on assiste à des suicides lorsque les résultats des examens et concours sont publiés. Les principaux auteurs de ces crimes odieux, sont les élèves qui avaient pourtant de bonnes notes en classe. Pourquoi prendre la décision de ce genre d’acte, si au départ vous avez le loisir de faire des stages de perfectionnement ?

Les notes de classes un indicateur pas toujours fiable

L’on doit reconnaître avant tout développement de cette approche, qu’un élève qui travaille dur pendant le cours de l’année scolaire, s’assure confortablement une place parmi ceux qui vont réussir au final. Mais l’on sait également que l’amour de la facilité n’épargne pas notre jeunesse, ce qui fait qu’on a souvent des cas de personnes qui ne réussissent que par le biais de la tricherie. C’est peut-être choquant de le dire de façon aussi crue, mais les faits sont têtus.

Avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication, les jeunes disposent de toutes les astuces pour mettre en œuvre leurs stratégies de tricherie. Ainsi, se fier aux résultats de classe pour les parents, est  très souvent contre-productif.

Les cours de soutien, une voie de salut

On ne perd absolument rien en allant s’inscrire à des stages de perfectionnement intensifs, lorsqu’on attend une échéance critique comme un concours ou un examen. On ne le dira jamais assez, le principal avantage lorsqu’on fait des cours de soutien, est essentiellement psychologique. Beaucoup échouent parce qu’ils ont peur le jour de l’examen. Or, en faisant des cours de préparation aux concours et examens, on se dote d’une puissance de riposte nécessaire lorsqu’on sera confronté à la difficulté des épreuves à passer. S’habituer à l’environnement du concours est une bonne chose.

En plus de  cela, les enseignements que l’on recevra dans ces cours, ne viendront que consolider ou combler les lacunes dont on faisait preuve. Un enseignant peut parfois omettre une leçon importante, et c’est lors des cours de soutien que vous pouvez vous en rendre compte. Ce sera donc une chance pour vous par rapport à ceux des camarades qui n’auraient trouvé en ces cours de préparation, aucun intérêt. L’on ne perd jamais rien en faisant l’école, et les jeunes devraient considérer les cours de soutien non comme un motif de gêne, mais plutôt comme une aubaine qui permet d’abord une auto-évaluation de ses chances de réussir à l’examen ou au concours. Il ne sert donc à rien de trainer le pas.

Sidebar