Partir découvrir le flamenco à Madrid

La ville de Madrid est connue pour le musée du Prado, le Palacio Real et la Puerta del sol. On associe cependant moins souvent la capitale espagnole à l’un des piliers de la culture ibérique qu’est le flamenco. A la fois une danse et un chant emblématique de l’Espagne, le flamenco a été classé en 2016 par l’UNESCO au patrimoine immatériel de l’humanité. Né au 18ème siècle en Andalousie, l’origine de son nom demeure encore à ce jour inconnue et il s’est peu à peu répandu dans tous le pays. Madrid en est devenue aujourd’hui la plus fière représentante. Cet art a ses codes et revêt plusieurs formes. Voici comment partir à sa découverte à l’occasion d’un court voyage ou lors d’un plus long séjour.

Découvrir le flamenco sous ses différentes formes

Le flamenco peut être chanté, instrumental ou dansé. Le “cante jondo” en est l’expression andalouse la plus authentique. Certains y voient la forme la plus ancienne de ce chant. Le flamenco peut être chanté a capella ou accompagné de guitare sèche et de percussion. Les hommes le dansent vêtus d’un costume trois pièces cintrés, et portent aux pieds des chaussures spéciales dont le bruit des talons retentit fortement sur le sol. Les femmes danseuses de flamenco sont habillées de longues jupes à volants très colorées qu’elles font virevolter au gré des mouvements de leur corps. Elles portent aussi des chaussures spéciales dont elle s frappent les talons au sol en suivant le rythme de la musique. Certaines femmes choisissent aussi de s’exprimer à travers le flamenco uniquement par le chant.

Les salles de spectacles spécialisées dans le flamenco s’appellent souvent des « tablaos ». Ce sont de petites salles assez intimistes où le spectateur aura une proximité directe avec les artistes pour ressentir la vibration particulière des voix et des pas de danse.

C’est le cas du Cardamomo flamenco à Madrid. Ce lieu existe depuis 1994 et a été classé en 2014 par la ville comme faisant partie de son patrimoine culturel historique.

De nombreux autres lieux tels que Corral de Moreria ou la Villa Rosa réjouiront aussi les spectateurs novices comme les plus pointus.

Les artistes du flamenco

La façon de chanter le flamenco est si particulière que les artistes ne sont pas nommés « cantantes » mais « cantaores ». Les plus célèbres de ces artistes consacrent leur vie à leur art et certains sont mondialement connus comme Diego “el cigala” . Ils forment entre eux une grande famille et il n’est pas rare que certains aient de véritables liens de parenté plus ou moins proches. Du côté des danseurs et des musiciens le choix est aussi très vaste mais tous ont le point commun d’être passionnés et d’avoir fait du flamenco une véritable raison d’être. Cette passion se ressent à chacune de leur représentation d’où le spectateur ressort parfois bouleversé.

Aller voir du flamenco à Madrid est donc une expérience incontournable de tout séjour dans cette ville et les tablaos sont les lieux les plus adaptés et réputés. Certains proposent aussi un dîner à déguster pendant le spectacle.

Sidebar