Une communauté pourrait-elle faciliter les échanges entre les pays du sud?…

 Que vous viviez en Amazonie, ailleurs en Amérique du Sud, en Amérique Centrale, dans la Caraïbe ou en Afrique : Vous faites  partie d’une même communauté !

– Vos pays respectifs se trouvent dans la même région du globe : Le Sud

-Une bonne partie de votre histoire est commune.
-Vous rêvez d’avoir plus d’échanges entre vous et avec vos amis ailleurs dans le monde.
-Et beaucoup à travers le monde rêvent de faire de vous leurs amis.
-Vos  entreprises –exportatrices ou importatrices- ambitionnent d’améliorer leurs échanges avec celles de la communauté et aussi avec celles de la France, d’Europe , des Etats Unis…,et du reste du monde….

Par extension, si  vivant ailleurs dans le monde, vous êtes tombé amoureux des paysages des pays du sud et des gens qui y vivent, de leur cultures et traditions, ou si, chef d’entreprise vous avez développé des relations d’affaires franches et continues avec des clients ou fournisseurs dans ces pays du sud, vous êtes aussi membre de la communauté.

Tel est l’analyse faite par un groupe de « gens du sud »  et qui les a conduits à créer la «  Communauté   AMSCAAF » (AMSCAAF= Amazonie ,le reste de l’Amérique du sud, l’Amérique centrale, la Caraïbe, l’Afrique), regroupant les populations, les entreprises des pays concernés et leurs amis ou partenaires , dans la zone ou ailleurs dans le monde.

Le but étant de faciliter les échanges entre les particuliers ou entre les entreprises au sein de la zone ou – ou avec ceux situés en dehors d’elle Des outils multilingues sont mis en place  pour l’atteinte de leur objectif dont : -Une plateforme b2b :AMSCAAF-TRADE  :  www.amscaaf-trade.com , Un réseau social , en cours de développement : www.amscaaf.com , une page Facebook :https://www.facebook.com/pages/AMSCAAF/440381059324564 et un service de traduction:TRADU-TRANSLATE : www.tradu-translate.com

La plupart des pays du nord connaissent un ralentissement de leur croissance voire même une récession.A contrario, de nombreux pays du sud,  connaissent ,eux, un taux de croissance élevé.  « Un tiers des pays africains connaîtront une croissance supérieure ou égale à 6 %.” selon Makhtar Diop  vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique

Le premier rapport 2013 du PNUD (Programme des Nations Unis pour le Développement) confirme cette évolution positive des économies des pays du sud.     Selon ce rapport, “Le commerce international est passé de 10% à plus 25% dans les pays en développement et il a chuté de 46% à 30% dans les pays développés

En “Zone AMSCAAF”, le Brésil  l’Afrique du Sud, le Mexique sont les pays dont le dynamisme économique est le plus remarqué. L'Afrique subsaharienne aussi qui   “Au cours de la dernière décennie,…a connu une croissance soutenue des revenus

Le PNUD  nous invite aussi à “tirer parti de la richesse des connaissances, des expériences et de la théorie du développement du sud…” et  ” appelle à créer de nouvelles institutions pour faciliter l’intégration régionale et la coopération Sud-Sud. ” Il rappelle que “… beaucoup d’autres pays du Sud ont connu un développement rapide. Leurs expériences et la coopération Sud-Sud qu’ils ont mise en place sont elles aussi sources d’inspiration pour les politiques de développement.”

Le “Projet AMSCAAF” et plus particulièrement  son initiateur, Ramon KLEBERT, a anticipé ces conseils du PNUD.  Conceptualisé en 2000, lancé en 2012, ce projet  dont la mise en oeuvre a longtemps été retardé du fait de difficultés  de financement, prend en compte les  spécificités de la Guyane Française ,où est domicilié  le siège  d'AMSCAAF.

En effet: La Guyane Française , située en Amérique du sud ,entre le Suriname et le Brésil , est une région  (Future “Collectivité Territoriale”)française, est intégrée à l'Union Européenne, est la seule région francophone d'Amérique du sud ,a des liens historiques et/ou culturels avec l'Afrique et la Caraïbe (Notamment les Antilles françaises, Sainte Lucie,,Haïti), a une population cosmopolite qui est presque une totale représentation de la population mondiale.

Autant d'atouts qui  peuvent faire de la Guyane Française, par AMSCAAF, non seulement un facilitateur des échanges Sud-Sud comme le demande le PNUD mais aussi un amplificateur des relations Sud-Nord, plus particulièrement entre certains pays du sud et la France, le reste de l'Europe…

Sidebar