Histoire des essais mécaniques

Histoire des Essais mécaniques

L'histoire des essais mécaniques se confond avec l'histoire de la résistance des matériaux. On peut penser que les premiers essais mécaniques ont été destinés à tester les matériaux en vue de la construction et ce dans un but de bonne adaptation du matériau, dans le cadre de mécanique de la rupture: le matériau doit être suffisamment solide pour l'usage.

1/ Période de la Renaissance: les premiers écrits
Les premiers travaux écrits peuvent être attribués à Léonard de Vinci (1452-1519) pour une machine décrite et dessinée et qui servait pour une ‘Expérience de la force capable d'agir sur la longueur d'un file de fer' mais on estime que c'est Galilée (1564-1641)  le premier à vraiment théoriser avec son ‘Discorsi e dimostrazioni mathematiche' sur la tension et la flexion des poutres.
Ensuite on voit une évolution dans la science des matériaux avec Robert Hooke (1635-1703) avec la théorie sur l'élasticité.

2/ L'époque Moderne: le début de la théorisation.
Réaumur (1683-1757) dans ses travaux sur la métallurgie teste, par traction, le fil métallique alors que Pieter van Musschenbroek (1692-1761) construit une machine pour tester la résistance de barres d'échantillons (minéraux, boix, métal) en traction et compression et décrit ses expériences dans son livre ‘Institutiones' en 1734, en réponse Buffon (1707-1788) construit une machine pour tester la résistance du bois et en déduit des tables de ‘force du bois' qui seront utilisées en construction jusqu'au 19 eme siècle, à la fin du 18eme siècle on note les expériences de Franz Karl Achard (1753 -1821) qui réalisa des essais de traction, compression, flexion et dureté sur près de mille matériaux.

3/ Le 19ème siècle: les tests pour l'industrie

Le 19eme siècle est marqué par les premiers essais mécaniques à vocation industrielles avec David Kirkaldy (1820–1897) qui est le premier à développer une activité de test pour l'industrie métallurgique qui est en plein développement à l'époque, il contribua notamment à l'expertise de la célèbre ‘Catastrophe ferroviaire du pont sur le Tay' qui mit en cause la qualité de l'acier utilisé. Georges Charpy (1865-1945) est l'inventeur du mouton pendule qui porte son nom ainsi que de l'essai associé consistant à utiliser un mouton-pendule  pour briser une éprouvette entaillée, l'énergie absorbée étant calculée grâce à la hauteur atteinte par le marteau après le choc.

4/ Période contemporaine: les normes & la physique des matériaux

On voit dès le début du 20ème siècle des tentatives pour normaliser les essais ainsi que des explications des comportements mécaniques par la mécanique des milieux continus, notamment par Stephen Timoshenko (1878-1972).

Les droits de ce document sont régis par une Licence Creative Commons : Paternité – Partage à l'Identique CC BY-SA l'auteur étant Axit Systems.

Sidebar