L’Arche en France

L’Arche : l’histoire d’une rencontre

L’Arche nait en 1964 lorsque Jean Vanier propose à Raphaël Simi et Philippe Seux, deux hommes ayant un handicap mental, de venir  partager sa vie. De cette rencontre surgit la conviction qu’une vie communautaire avec les personnes ayant un handicap mental est une des réponses possibles à leur aspiration profonde de trouver une place dans la société pour y vivre pleinement.
Le but de L’Arche est donc de créer des communautés qui accueillent des personnes en situation de handicap mental en leur proposant un mode de vie communautaire.

Un projet qui valorise la contribution de chaque personne
La spécificité de L’Arche réside dans ce mode de vie communautaire, qui s’inscrit dans des foyers de petite taille où 6 à 7 personnes handicapées et 2 à 3 membres de l’équipe d’accompagnement – les assistants – font le choix de partager leur vie quotidienne.
Les relations entre les personnes dépassent la simple relation fonctionnelle : c’est une vie de type familial qui est proposée de façon
à établir des relations de compagnonnage, d’amitié et faire connaître le don des personnes avec un handicap intellectuel qui se révèle à
travers des relations mutuelles sources de transformation. Dès sa fondation, une communauté de L’Arche comprend trois dimensions
distinctes mais inséparables : la dimension communautaire, la dimension professionnelle et la dimension spirituelle. Ces trois dimensions se vivent simultanément dans l’ensemble du fonctionnement et des activités de la communauté.
La communauté regroupe plusieurs foyers, maisons insérées dans la ville ou le village, où une dizaine de personnes (handicapées et
assistants) vivent ensemble : c’est pour chacun un vrai « chez soi ». Des lieux de travail ou d’activités de jour existent également pour
développer les capacités et l’intégration des personnes handicapées.

Pour des jeunes, une expérience humaine unique
Chaque année, les communautés de L’Arche invitent des jeunes à vivre pendant plusieurs mois dans les foyers, aux côtés des personnes handicapées, leur offrant ainsi une expérience humaine unique, porteuse de solidarité. Tous les jeunes qui ont fait cette expérience de la vie partagée avec des personnes en situation de handicap en sont ressortis transformés, renforcés dans leur désir de construire une société plus humaine.

L'Arche en France
La fédération de L’Arche en France regroupe les communautés de L’Arche, situées sur le territoire français, organisées sous forme
d’associations. Ces communautés reconnaissent les valeurs communes, exprimées dans la Charte des communautés de L’Arche et
font partie de la Fédération Internationale des communautés de L’Arche.
En mars 2012, la 31ème communauté de L’Arche en France a ouvert ses portes. Les 31 communautés, organisées en 25 associations, accueillent plus de 1100 personnes en situation de handicap mental. La fédération accompagne aussi plusieurs projets de création de communauté. Découvrez toutes les communautés sur www.arche-france.org

Un projet qui fait sens au-delà des frontières
Depuis la création du premier foyer en 1964 à Trosly en France, L’Arche a connu un destin étonnant, essaimant sur tous les continents, dans des pays riches tout comme des pays plus pauvres : Inde, Mexique, Honduras. Par cette expansion, L’Arche s’ouvre à des cultures, des traditions religieuses, des langues, des situations et des origines sociales très différentes. Ouvertes et engagées dans le monde, les communautés de L’Arche cherchent à être un signe d’espoir et de solidarité. Aujourd’hui, L’Arche est présente dans 40 pays sur les cinq continents. La Fédération regroupe plus 135 communautés.

Pour en savoir plus sur l'histoire, le projet et la mission de L'Arche, les multiples actions de sensibilisation envers la société, vous pouvez consulter le site www.arche-france.org

Sidebar