Les 4 catégories d’hypnose les plus populaires

En quoi consiste l’hypnose ?

L’hypnose est une méthode qui permet d’obtenir des changements de comportement grâce à la suggestion.
Selon la définition sur laquelle nous nous basons, nous pouvons envisager de définir ce concept comme un état psychologique ou comme un ensemble d’attitudes et de procédés mentaux.
Á l’heure actuelle, la communauté scientifique l’associe à un processus impliquant l’utilisation des ondes cérébrales.

Apprenez à hypnotiser n'importe qui, n'importe où et n'importe quand. Mais pas n'importe comment ! (livre)

Les 4 catégories d’hypnose les plus populaires

Nous allons vous parler des 4 techniques les plus connues en matière d’hypnose mais cette liste est loin d’être exhaustive et il en existe de nombreuses autres versions que les hypnothérapeutes peuvent utiliser et combiner entre elles pour être au plus près des besoins de leurs patients.

1. L’hypnose classique (par suggestion directe)
Son origine remonte aux méthodes particulières employées par Franz Mesmer, un médecin allemand du 18ème siècle qui impliquait alors l’utilisation d’aimants. Par la suite, James Braid, chirurgien écossais connu pour ses travaux sur l’hypnose au 19ème siècle, démontra son opposition au « mesmerisme » et affirma que l’hypnose résultait d’un état du système nerveux alors que Pierre Janet, psychologue et neurologue français (1859-1947) l’envisageait comme une dissociation psychologique.
L’hypnose classique repose sur la provocation d’un état de transe. Une fois la personne ayant été mise sous hypnose, l’hypnothérapeute va émettre des suggestions verbales en rapport avec son comportement ou son état psychologique. Ainsi, l’objectif de cette méthode est d’influencer le comportement de la personne de sorte à ce qu’elle abandonne par exemple, une habitude ou des croyances négatives.
Actuellement, c’est la forme d’hypnose la plus courante a travers le monde. D’un point de vue théorique, elle se rapproche de la notion d’inconscient étudiée par Freud, qui marqua radicalement l’évolution de la psychanalyse et qui débouchera par la suite sur le cognitivisme, entre autres.

2.L’hypnose Eriksonienne
Cette méthode a été développée par Milton H. Erikson (1901-1980), un psychologue américain considéré comme le pionnier dans ce domaine ainsi que celui de la psychothérapie en général. Il ne faut pas le confondre avec le psychanalyste et psychologue allemand Erik Erikson (1902-1994), auteur d’une théorie du développement psychosocial reposant sur huit stades psychosociaux successifs.
L’hypnose Eriksonienne est basée sur des suggestions directes, sans métaphores qui favorisent les pensées créatives et la réflexion.
C’est pour cette raison qu’elle est plus efficace sur les personnes réfractaires à l’hypnose classique.
Cette méthode repose sur la relation de confiance qui s’instaure entre le thérapeute et son patient et qui permet d’obtenir les changements escomptés.

3.L’hypnose cognitive et comportementale
La méthode cognitive et comportementale repose sur l’obtention d’un changement comportemental a travers la suggestion. Ce résultat est obtenu en combinant l’état de relaxation physique, l’utilisation de l’imagination ou des croyances et attentes de la personne.

4.La programmation neurolinguistique (PNL)
On ne peut pas parler ici de méthode d’hypnose à proprement dit, cependant la PNL est étroitement liée à ce genre de techniques.
Elle a été créée aux États-Unis dans le milieu des années 1970 par Richard Bandler et John Grinder qui utilisent des « modèles de pensées » pour améliorer les habilités psychologiques de la personne et l’amener à obtenir un changement rapide et sans souffrance lui permettant d’aller mieux ou de mieux faire ce qu’elle savait faire.

Vous voulez en savoir plus ? Sur Amazon France, vous avez les livres suivants:

Toutes les livres sur l'hypnose

L'hypnose eriksonienne

Sidebar