Ebola : un premier malade en Espagne ?

Un ressortissant nigérien – qui justement avait fait un séjour récent dans ce pays –  pourrait avoir contracté le virus d’Ebola, premier cas possible en Espagne après la mort du missionnaire espagnol rapatrié à Madrid le 7 août.

Mise à jour à la fin de cet article.

ebola-alicante-espagneLe ressortissant nigérien s’est présenté volontairement aux portes de l’Hôpital San Juan de Alicante avec sa soeur et il présentait un cadre fiévreux (plus de 38,3º) ainsi qu’une inflammation des amygdales accompagné d’un état de malaise général qui sont tous des symptômes propres aux infections du virus de l’Ebola.
Il a été mis immédiatement en zone isolée pour démarrer le processus contre les maladies infectieuses et a été transporté par le personnel soignant du centre hospitalier équipés de vêtements appropriés à ce genre de situation d’urgence.
Des examens ont été menés sur le patient mais « nous n’aurons pas les résultats avant la semaine prochaine, peut-être lundi », a précisé à l’AFP une source hospitalière à Alicante. Le département de santé de la région de Valence affirme, dans un communiqué, avoir « activé de manière préventive le protocole prévu en cas de suspicion de présence du virus Ebola ».

ebola-espagne-alicante

« Le patient est hospitalisé dans l’hôpital Saint Jean » à Alicante, « dans un état clinique stable, dans une zone isolée », selon le communiqué. Selon ces autorités sanitaires, « il s’agit d’un patient dont le cadre clinique et épidémiologique pourrait correspondre à cette maladie ». D’autres cas suspects ont été détectés en Espagne depuis le début de l’épidémie d’Ebola qui a fait plus de 1.100 morts depuis le début de l’année, mais aucun n’a été confirmé dans le pays.

Après avoir pratiqué sur le patient différents tests, l’Hôpital de Saint Jean d’Alicante a envoyé tous les prélèvements de sang et de fluides à l’Institut National d’Epidémiologie Carlos III oú ils sont actuellement en cours d’analyse pour confirmer ou infirmer l’état infectieux du patient.

_______________________

17 Août 2014 :

Finalement, après des examens en urgence, la direction de l’Hôpital de San Juan d’Alicante en Espagne confirme que le patient admis en urgence n’a pas été contagié par le virus de l’Ebola (ni sa soeur qui l’accompagnait lors de son admission). Néanmoins, cette confirmation n’est que le résultat de premiers tests rapides. Le Centre National de Microbiologie de Majadahonda sur Madrid qui a reçu tous les échantillons de fluides du patient hospitalisé est le centre responsable de déterminer exactement les résultats définitifs et d’écarter les risques éventuels après les premiers tests réalisés localement à l’Hôpital d’Alicante.

 Autres articles sur le virus Ebola dans dmoz.fr
Se protéger du virus Ebola


Audible FR - Profitez de l’offre d’essai et téléchargez votre premier livre audio gratuitement !

Sidebar