iOS 12 est-il compatible avec votre iPhone ?

Vous avez un iPhone et Apple vient d'annoncer la sortie très prochaine d'un nouveau système d'exploitation pour votre smartphone chéri mais vous ne savez pas encore si votre “appendice” mobile supportera le changement d'OS ?

On a voulu vous aider à y voir plus clair et on va vous détailler quelques nouvelles fonctions et surtout vous montrer dans un petit tableau fort utile qui pourra faire sans soucis la mise à jour vers iOS 12 ou qui restera sur le carreau.

Infographie: iOS 12 : qui peut en profiter ? | Statista

Source:Statista

Une très grosse mise à jour de votre appareil

Une vitesse de process encore plus rapide :  l’amélioration de la performance globale de son système était la première préoccupation lors du développement d’iOS 12. Un objectif qui ne visait pas que les appareils récents, mais surtout les iPhone et iPad d’anciennes générations.

Siri plus autonome: Parmi les nouveautés, on peut parler de ARKit 2.0, la gestion de la réalité virtuelle nettement améliorée et avec cela les développeurs vont s'en donner à coeur-joie. Ainsi avec SIri, vous serez encore plus autonome : l’utilisateur pourra désormais créer des raccourcis vocaux, grâce à des boutons Siri intégrés aux applications tierces. Il sera par exemple possible d’enregistrer la phrase “affiche mes prochains voyages” pour que l’iPhone ouvre son application de réservation de billets d’avion favorite. Ainsi, l'iOS 12 lance les applications 40% plus vite, son clavier est 50% plus rapide à s’afficher et son appareil photo est disponible 70% plus rapidement.

Une fonction pour être moins dépendant de son Iphone: iOS 12 intègre une fonction baptisée Screen Time. Elle propose des rapports hebdomadaires sur le temps passé sur chaque application. L’utilisateur peut ainsi poser ses propres limites de temps, par appli. Une fois le temps écoulé, une alerte s’affiche à l’écran. La fonction pourra également être utilisée pour limiter l’accès à certaines applis, notamment pour les enfants.

La réalité augmentée et virtuelle devient plus accessible: désormais, plusieurs utilisateurs peuvent partager un même univers virtuel, qui vient se superposer au monde réel. Apple a annoncé un partenariat avec Lego. Lors de la démonstration, une maison en brique réellement construite a été transformée – au travers de l’écran de l’iPhone – en maison en trois dimensions, animée et parfaitement détaillée.

Des notifications et des alertes encore plus maîtrisables : pour la première fois sur iOS, les notifications peuvent être regroupées par application. Jusqu’à maintenant, elles apparaissaient par ordre anté-chronologique, sans tenir compte de leur provenance. Une même application pouvait ainsi afficher plusieurs notifications, sur plusieurs lignes. Apple s’inspire donc de la gestion des applications d’Android, qui permet à l’utilisateur de “dérouler” les notifications envoyées par une même application. Par ailleurs, iOS 12 les affichera désormais sans illuminer toute la façade sur l’écran de verrouillage, une fois la nuit venue. Ainsi, si cette fonction a été activée, l’alerte apparaîtra en un texte blanc unique sur la dalle éteinte.

Mise à jour des apps natives

Apple a mis à jour un lot d’applications natives. iBooks devient notamment Apple Books et adopte un design proche de celui d’Apple Music. News gagne une barre de navigation sur iPad afin d’accéder plus rapidement aux favoris. L’application Bourse arrive quant à elle sur iPad et intègre des actualités. Les mémos vocaux peuvent quant à eux être stockés dans iCloud.

CarPlay s’ouvre aux cartes tierces

Voilà une belle avancée pour les conducteurs. CarPlay a longtemps limité la navigation à Plans, l’application native d’Apple. Un choix qui a été source de frustration pour nombre d’utilisateurs. Ceux qui lui préfèrent Google Maps, Waze ou TomTom n’avaient d’autres choix que se tourner vers Android et son Android Auto. Apple rattrape le coup en levant sa restriction aujourd’hui. Il est désormais possible d’utiliser un autre système de navigation que Plans sur un autoradio compatible CarPlay.

La dernière surprise du jour .. et non la moindre ! Safari pourra bloquer le pistage opéré par Facebook 

Voilà une nouveauté de l'iPhone qui ne va pas plaire à Mark Zuckerberg. Craig Federighi, vice-président d'Apple, a annoncé lundi 4 mai que Safari, le navigateur présent sur les iPhone, iPad et Mac, allait proposer de bloquer le pistage opéré par Facebook sur la plupart des sites Internet.

“On a tous vu ces boutons ‘j'aime' et ‘partager”, a ainsi lancé Craig Federighi lors de la conférence annuelle des développeurs WWDC. “Il se trouve qu'ils peuvent être utilisés pour vous traquer, que vous cliquiez dessus ou non. Donc cette année, nous arrêtons cela”. A noter tout de même que si le vice-président d'Apple fait semblant de découvrir le pot au rose, la finalité des boutons Facebook intégrés aux sites web a toujours été très claire et est connue depuis leur apparition.  Plus d'infos sur le Huffington Post
Sidebar