Acheter du bricolage en ligne ou en magasin ?

L'essor du Do It Yoursef (“faites le vous-même” en français) a permis aux magasins de bricolage de trouver de nouveaux clients en facilitant la mise en œuvre de petits travaux ménagers. Au-delà des particuliers qui ont besoin de réparer une étagère ou de créer une décoration originale et personnalisée à la maison, il y a beaucoup de bricoleurs, habiles de leur mains et capables de se lancer dans des travaux plus avancés. Le matériel mis à leur disposition dans les rayons outillage et quincaillerie peuvent leur apporter des solutions pour mener à bien leur projet. Les marques ont fait des efforts pour rendre accessible des équipements qui étaient réservés aux professionnels jusque là.

Le marché du bricolage en France représente un chiffre d'affaires de près de 25 milliards d'euros (données 2015, étude Unibal disponible ici pour les adhérents). Les produits se répartissent en plusieurs familles, les principales étant l'outillage, la quincaillerie, la plomberie, cuisine et salle de bain, le chauffage, l'électricité, la peintures, droguerie et colles, etc. Dans certains cas les grandes surfaces de bricolage proposent également des rayons jardinerie et animalerie.

Les grandes surfaces de bricolage

Les grandes surfaces de bricolage telles que Leroy Merlin ou Castorama représentent près de 80% de l'offre, soit près de 20 milliards d'euros. Ces magasins ont une position dominante sur le territoire. Ils profitent d'un marché qui ne cesse de croitre depuis 2009 et qui est le plus important de l'équipement de la maison au sens large (meuble, électroménager, etc.). Dans le secteur Brico/Jardin, c'est Leroy Merlin qui pèse le plus lourd suivi par Castorama, Brico Dépôt, Mr Bricolage et Bricomarché.

Ces grands magasins se livrent une bataille très rude sur les différentes zones de chalandises à occuper en France. Ce fut le cas à Blois tout récemment ou Bricorama et Mr Bricolage ont tout essayé pour retarder l'arrivée de Leroy Merlin.

Présence des magasins de bricolage sur internet

Le e-commerce est un secteur en forte croissance vers lequel se tourne de nombreux clients. Si les grandes surfaces de bricolage l'ont bien compris et cherchent à s'en emparer, elles y rencontrent une autre forme de concurrence. Les places de marché comme Amazon ou d'autres plus spécialisées sont sur internet depuis plus longtemps et ont acquis une certaine visibilité.

Une enseigne comme Qofipro, présente à Bergerac avec un magasin physique, s'est lancée dans le e-commerce en 2015 pour étendre sa surface de vente. Positionnée sur l'offre de matériel de quincaillerie, outillage et fournitures industrielles, l'entreprise est alignée en face des pure player du web d'un côté et des grandes surfaces de bricolage de l'autre. L'avantage indéniable de ces professionnels du bricolage est leur disponibilité au téléphone, en service client et en service après vente.

Le futur des magasins de bricolage en France

L'avenir des grandes surfaces de bricolage passe sans aucun doute par une présence sur internet. L'expérience d'achat, la possibilité de comparer ou de consulter des avis clients sont autant d'arguments en faveur des bons sites de vente en ligne. Il faudra bien sûr continuer de se renseigner sur la qualité et la fiabilité des produits et comprendre leur utilisation pour des raisons de sécurité évidentes. L'expérience se fait par la pratique.

Sidebar