Comment acheter un restaurant sans se tromper en 5 étapes?

Le processus pour acheter un restaurant déjà existant peut paraître intimidant et compliqué, surtout si vous n’êtes pas familier avec le domaine de la restauration. Pour vous aider dans cette démarche et augmenter vos chances de faire le bon choix, voici 5 conseils à appliquer tout au long du processus d’achat.

 1. Vérifier l’état du marché économique dans le domaine de la restauration

La première étape pour acheter un restaurant est d’analyser le marché et voir ce qui est disponible à l’endroit où vous êtes. Il est recommandé de lister tous les restaurants que vous trouvez avec leur prix, leur taille, toutes les informations concernant la construction du bâtiment et la raison pour laquelle le propriétaire vent son business.

2.  Établir un plan financier solide

Une fois que vous avez repéré l’état du marché actuel et ce qu’il est possible d’obtenir, il est important de déterminer un plan financier solide, vous permettant de savoir exactement ce que vous êtes capables d’acquérir en termes d’investissement. Pour cela, il vous faudra rechercher votre cote de crédit qui est déterminé par plusieurs facteurs, tels que les historiques de paiement, l’argent gagné, vos crédits et les types d’investissement faits.

Votre cote de crédit est très importante dans l’acquisition d’un restaurant, car s’il s’avère être haut, vous aurez plus de chances de voir les banques clémentes à vous autoriser un prêt à un taux d’intérêt faible.

3. S’assurer du bon état du restaurant

Le restaurant peut paraître en très bon état, mais cela n’empêche pas les mauvaises surprises une fois installé, ça peut être la découverte d’une plomberie défectueuse, un système électrique à refaire ou encore une infestation de rongeurs qui vous obligera à procéder à l’extermination de toute vermine. Afin de vérifier tout ça, vous pouvez faire appel à des spécialistes du bâtiment pour qu’ils puissent l’analyser avec vous et vous assurer qu’il est dépourvu de tout problème technique et hygiénique.

4. Embaucher un avocat et négocier le contrat

Une fois votre établissement trouvé, les vérifications faites et votre plan financier établi, il est venu le temps de négocier avec le propriétaire du restaurant. Afin de faire ça dans les règles de l’art et ne pas risquer de tomber dans l’illégalité, il est important d’être accompagné d’un avocat qui pourra revoir les normes du contrat. N’hésitez pas à poser le maximum pour maximiser les chances de faire le bon choix.

 5. Créer un plan de transition pour le restaurant acheté

Une fois votre restaurant officiellement acheté et tous les papiers signés, vous pouvez débuter un plan de transition. La transition doit se faire à deux niveaux: les employés et le business en tant que tel. Pour les employés, il est important de faire bonne impression et d’instaurer une communication transparente. Restez ouvert aux idées de vos employés et soyez présent s’ils ont besoin de vous. Pour le restaurant, pensez aux rénovations que vous pouvez faire, aux menus que vous pouvez revisiter et l’équipement que vous pouvez moderniser. Sans oublier de lancer une campagne marketing sur les réseaux sociaux pour annoncer la réouverture du restaurant.

Acheter un restaurant peut être un très bon investissement

Investir dans l’achat d’un restaurant existant peut être une excellence alternative, moins stressante que de démarrer une affaire, en ne partant de rien. Il n’en reste pas moins que les décisions doivent être réfléchies et l’achat effectué avec un avocat.

Sidebar