La dératisation et l’évolution de la langue française

Nous savons tous, que la langue française évolue au fil du temps et que des mots nouveaux se créent.

Par contre, ce qui est plus étonnant, c'est de constater qu'elle évolue dans des domaines insoupçonnés.

Effectivement, cela fait maintenant plus de vingt ans que la dératisation et la désinfection n'ont plus de secrets pour moi en tant que techniques de travail.

Si je vous parle de “dératisation”, la destruction systématique des rats en un lieu quelconque, vous faites directement le lien entre ce substantif féminin, et le verbe “dératiser”, qui signifie que l'on procède à la destruction systématique des rats qui infestent un lieu.

Et qui procède à l'éradication des rats?

Le dératiseur, me direz-vous. Cela vous semble certainement très logique, et vous avez raison.

Si vous faites une recherche dans google en y inscrivant “dératiseur”, vous verrez apparaître en première page, le rôle du dératiseur, vous en saurez plus sur sa profession et sur son salaire, preuve que ce mot est accepté par le plus grand nombre.

Pourtant “dératiseur” n'existe pas dans la langue française.

Vous pouvez chercher dans tous les dictionnaires sérieux, ce mot est aux abonnés absents.

Comment se fait-il alors que tout le monde l'utilise, l'emploie, l'écrit et qu'il soit passé dans la langue française de façon courante ?

Tiens, comment nomme-t-on l'action de lutter contre les insectes ?

Dans mon métier on parle de désinsectisation.

Faites la même expérience sur google en y inscrivant ce mot, et vous verrez à nouveau qu'il est accepté par tous, et connu de tous.

Encore un mot qui s'est glissé dans la langue française au fil du temps et qui est décliné sous toutes ses formes: “désinsectiser”, “désinsectiseur” etc.

Là non plus, vous ne trouverez pas ces mots dans le dictionnaire.

Pour réaliser un traitement contre les cafards, on utilise le terme “décafardisation”.

Pour éliminer des souris, on dira: “désourisation”.

Pourtant, ces mots n'existent pas dans le dictionnaire.

Quelle est la raison pour laquelle on les utilise malgré tout maintenant?

Un début d'explication ferait penser que dans notre société où tout va de plus en plus vite, on veuille même abréger les termes trop longs de la langue française.

Effectivement il est plus facile et rapide d'utiliser le mot “désourisation”, que de devoir parler de l'action d'effectuer un traitement contre les souris.

Et puis, à l'heure d'internet, où tous veulent être positionnés au mieux dans les moteurs de recherches, il est plus facile de référencer un mot que toute une phrase, surtout si ce mot explique la phrase.

De plus, si le mot “dératisation” existe dans la langue française, il est tentant d'utiliser des déclinaisons en fonction des rongeurs ou insectes nuisibles que l'on veut éradiquer.

La langue française étant vivante et en constante évolution, je suis persuadé que bientôt, nous verrons apparaître tous ces mots dans nos dictionnaires.

Philippe Kazyaka

Clean Vermine

http://www.clean-vermine.be

Sidebar