À moto, les gants désormais obligatoires !

Après le casque moto et les chaussures de moto, les gants pour moto comptent parmi les équipements motards obligatoires. Il est tout de même intéressant de rappeler que le choix des gants n’est pas toujours aisé, et ce, même s’il existe aujourd’hui toute une panoplie sur le marché. Matières, tailles, efficacité : voici tout ce qu’il faut savoir concernant les gants et l’importance d’en porter lorsqu’on monte à moto.

Pourquoi porter des gants de moto ?

Les gants de moto comptent parmi les équipements moto incontournables au même titre que le casque de moto et les chaussures de moto. Sans protections, les risques de blessures aux doigts en cas de mauvaise chute ou de glissade sont élevés, et ce, même à faible vitesse. Pour ceux qui s’entêtent à ne pas en porter, les risques de traumatismes avec de lourdes conséquences (paralysie, séquelle invalidante, amputation, etc.) ; coupures et brûlures par abrasion ; fractures et contusions de toute sorte seront également notées. Outre le fait de protéger le conducteur des risques de brûlures et de contusions, les gants de moto viennent également protéger les mains du froid ou de l’humidité, réduisant les risques de gerçures et l’apparition d’engelures. Au chaud et ce, même en mi-saison, les doigts pourront ainsi mieux appréhender les guidons de frein et d’embrayage.

Comment bien choisir ses gants moto ?

choisir gant motoLa première chose à retenir, c’est que les modèles de gants moto retenus doivent être adaptés à la conduite d’un deux-roues. Ils doivent être ergonomiques, confortables et garantir une bonne sensibilité des doigts sur le guidon. Les gants doivent être certifiés CE et étanches, ajustés à la taille de la main et protéger les mains et les poignets du froid et des ecorchures. Dans l’idéal, on en prend un pour l’été et pour l’hiver, la paire pour l’été pourra ensuite être portée en mi-saison. Pour ce qui est des matières, les gants en matériau composite ou en cuir avec des renforts au niveau des articulations et du poignet sont tout particulièrement à retenir. Les gants de moto crées dans des matières anti-abrasives et qui offrent un bon maintien sont tout aussi intéressants, car ils assurent un bon niveau de protection en cas de mauvaise chute ou de glissade.

La nouvelle règlementation concernant le port de gants moto

Depuis 2016, le port de gants moto est désormais obligatoire. Au même titre que le port du casque, le port des gants permet au pilote de protéger ses mains et notamment ses doigts des risques de blessures en cas de glissade ou de mauvaise chute. Les gants retenus doivent être des modèles certifiés CE sans quoi le pilote sera sanctionné par une amende de troisième classe, ce qui équivaut à une amende de 68€. Le montant sera minoré à 45 € en cas de paiement dans les 15jours qui suivent le délit. Si l’on sait que cela correspond au prix d’une paire de gants neufs, le choix est vite fait : il vaut mieux les porter en toute occasion. Il convient de rappeler que le port de gants n’est plus réservé au conducteur, le passager doit désormais en porter. Si le conducteur et le passager n’en portent pas alors qu’ils sont à moto alors, à l’amende de départ sera rajouté un retrait d’un point sur le permis de conduire.

Sidebar