La dyslexie ou la bilexie

Le terme dyslexie porte en lui l’idée d’un « dysfonctionnement » et d’une « anomalie ». L'analyse de nombreux textes de dyslexiques et de dysorthographiques a démontré qu'ils utilisent une langue neurologique dont l’apparente similitude avec notre langue cache une singularité, une perception, des associations d’idées, une poésie et une structure à part. L’apprentissage de la langue « officielle » leur demande de devenir bilingue, de maîtriser un double lexique : celui de leur langue « naturelle » et celui de la langue « officielle ». Ainsi, le terme de « Bilexie » semble plus proche de la réalité des « dys ».

Il est possible de dépasser les difficultés d’apprentissage de la lecture et de la langue écrite d’une grande majorité de personnes déclarées « dyslexiques ». Il faut les aider à comprendre leur propre logique et travailler avec eux la plasticité des zones du cerveau concernées : ils sont « bilingues » ou plus exactement « bilexiques » !

Plus de détails sur http://www.vistadys.fr

Sidebar