Les formations aux métiers du transport aérien - Dmoz.fr | Actualité insolite
Aller au contenu

Les formations aux métiers du transport aérien

Le secteur du transport aérien représente environ 100 000 emplois directs en France, répartis entre les Compagnies Aériennes, les Aéroports, la Direction de l'Aviation Civile ou encore les Compagnies d'Assistance en Escale. Les formations sont très diverses car les profils de postes le sont également. En voici quelques grandes lignes :

Les Personnels Navigants Commerciaux.

Il s'agit des hôtesses de l'air, stewards et chefs de cabine, généralement appelés PNC. Pour exercer un de ces métiers, il faut avoir la majorité et être ressortissant de l’Union Européenne, être titulaire du CCA (ou Cabin Crew Attestation), maîtriser l’anglais, avoir le sens des responsabilités, être doté d'une aisance relationnelle évidente et disposer d'un mental équilibré et endurant. Les PNC sont ceux qui accueillent les passagers à bord et sont en charge du confort de leur voyage. Il sont en direct avec le client et sont donc les premiers ambassadeurs de la compagnie qu'ils représentent. En plus du CCA il est conseillé d'avoir une formation hôtesse de l'air et steward, afin d'engranger des compétences et de l'expérience, dans la gestion de l'accueil et de la relation client.

L'accession au poste de chef de cabine, ne correspond pas à une formation particulière, mais plus a une promotion en interne, en fonction de l'expérience et des compétences développées. Responsable de la cabine passagers, le chef de cabine est en relation directe avec le commandant de bord. Il supervise le travail des hôtesses de l’air et stewards et complète le service en général auprès des 1ères et Business class. Il a donc un rôle à la fois commercial et relationnel.

Les Personnels Navigants Techniques

Il s'agit des pilotes, copilotes et commandants de bord. Leur mission est de conduire les passagers à bon port. Il existe deux filières pour devenir pilote d’avion dans le civil.

– La filière civile d'Etat dépend de l'Ecole nationale de l'aviation civile. Elle est accessible avec un concours très sélectif.

– La filière privée, permet de passer des diplômes de pilote puis de devenir ensuite pilote de ligne. Différentes licences et qualifications sont nécessaires à certains types de vols. Toutes les formations, (épreuves théoriques et pratiques) sont très coûteuses en raison du nombre d'heures de vol nécessaires.

Les personnels au sol

Les personnels d'accueil au sol sont le plus souvent engagés par les compagnies aériennes. On notera en particulier le métier d'agent d'escale. L'agent d'escale est le premier représentant de la compagnie aérienne que l'on rencontre dans un aéroport, c'est souvent le premier contact avant d'embarquer. Son métier consiste à satisfaire les attentes des voyageurs en leur offrant une qualité d'accueil et de service suffisante pour les fidéliser. L'agent d'escale travaille aux guichets d'accueil des passagers ; il prend en charge les clients en partance, à leur arrivée ou durant leur période de transit. Les formations d'agent d'escale sont en général dispensées dans les écoles de tourisme. Une expérience dans l'accueil, l'hôtellerie, l'événementiel ou les métiers du voyage est également appréciée.

L'agent d'escale procède à l'enregistrement des passagers, de leurs bagages, il facilite les formalités de correspondance. Il prend également en charge les enfants en bas âge non accompagnés, les personnes âgées ou handicapées.


Les formations aux métiers de l'accueil aérien

La maîtrise des langues étrangères, est un passage obligé pour tous les métiers liés à l'accueil touristique. Une formation complémentaire est nécessaire pour à la fois connaitre les outils informatiques utilisés par les compagnies, mais également parfaire sa capacité à accueillir et servir clients et passagers, une formation tourisme remplie en général ce rôle. Enfin, la parfaite connaissance de l'aéroport et de ses rouages est indispensable, mais s'acquiert en général au travers de son premier travail ou de stages effectués durant sa formation.

Des métiers à uniformes

Agent d'escale, steward, hôtesse de l'air, sont des métiers à uniforme. Cela correspond à un certain sens du service et de l'accueil, et demande une certaine habitude dans la gestion de son quotidien.

Les autres métiers de l'aérien

En dehors de l'accueil des passagers, l'aérien propose de nombreux autres métiers, liés à la maintenance de l'aéroport, des avions ou du trafic aérien.

L'agent de trafic :

Il se doit d'assurer la coordination des acteurs qui interviennent lors de l'escale d'un avion, comme la maintenance, le ravitaillement,… Il décide de la répartition des charges dans les soutes de l’avion et vérifie le bon équilibrage de celui-ci. Il rédige également pour le commandant de bord, les documents réglementaires nécessaires au bon déroulement du vol.
Son rôle est de vérifier tous les aspects sécuritaires qui concernent le départ d'un avion.

Un Certificat de Qualification Professionnelle Piste a été développé en partenariat avec la FNAM (Fédération Nationale de l'Aviation Marchande). Des recrutements directs par les compagnies existent aussi, accompagnés de formation en interne, à partir d’un niveau CAP/BEP à BAC ou d’une expérience professionnelle dans un autre secteur que l’aérien.

Contrôleur aérien :

Le contrôleur aérien assure la sécurité du trafic et le guidage des avions. La formation attitrée est donnée par l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile à Toulouse. Il s'agit d’une formation rémunérée de trois années et d’un emploi assuré au sein de la Direction Générale de l’Aviation Civile.
Le recrutement à l’ENAC est conditionnée : avoir 26 ans ou plus, justifier d’une 2ème année de classes préparatoires scientifiques ou être titulaire d’une L2 (120 crédits ECTS) ou justifier au 1er novembre de l'année du concours d'un titre ou diplôme classé au moins au niveau III à caractère scientifique ou technologique.

Mécanicien avion piste, électronicien, mécanicien moteur,…

De nombreux métiers sont liés à la maintenance et l'approvisionnement des avions. Les formations sont variées, mais il est conseillé de prendre assez tôt (dès un bac pro, voir un CAP ou BEP) les options dédiées à la filière aéronautique. Il existe par exemple un Bac Pro aéronautique, qui sera complété au gré des études par des qualifications aéronefs et des compléments d'études (licence) ; une habilitation entreprise est aussi souvent nécessaire.

Agent de piste :

Il assure le chargement et le déchargement des avions (bagages et colis), guide (au casque ou à l’aide de balises) et gare les avions et s'occupe du matériel (préparation et rangement, mise en place et circulation près de l'avion nécessaire au bon fonctionnement des opérations…).

Un Certificat de Qualification Professionnelle Piste existe (en partenariat avec la FNAM (Fédération Nationale de l'Aviation Marchande). Comme pour l'agent de trafic, des recrutements directs existent aussi, sous réserve de disposer d'une expérience professionnelle avérée et de suivre les formations internes aux compagnies.

-