Pourquoi boire du café noir et comment l’apprécier ?

Beaucoup de gens n’apprécient pas le café noir sans sucre ni crème. Les saveurs que la boisson chaude telle qu’elle est sont différentes de celles qui sont ressenties lorsque le café est mélangé à d’autres saveurs, comme celles du lait par exemple.

Le café noir doit être dégusté en apprenant à savourer ses moindres subtilités. Le sucre et la crème atténuent ses goûts prononcés, notamment son amertume accentuée.

Le café noir : un concentré de saveurs

Tout ce qu’il faut pour préparer un bon café noir est disponible chez soi. Un peu d’eau et de la mouture de café suffisent à avoir un café noir de qualité. Cependant, de nombreuses personnes vivent encore l’expérience d’un café noir comme un véritable calvaire pour la langue. Ce n’est en rien une critique qu’on leur affligerait dans la mesure où elles sont peut-être habituées au café sucré et crémeux.

Pour apprécier un bon café noir, il faut du temps, notamment un temps d’adaptation. Une fois l’objectif atteint et que le changement est effectif, le goût du café adouci par les édulcorants n’est plus ce qu’il était auparavant.

Il faut savoir qu’il existe plus d’un millier de variantes du café. En outre, la boisson chaude en elle-même renferme de nombreuses saveurs. En ajoutant du sucre et de la crème, elles ne seraient pas ressenties au bout de la langue.cafe noir

Comment s’adapter au café noir ?

Comme il s’agit d’une adaptation, l’essentiel est de procéder étape par étape. La première consiste à essayer différentes variétés de café jusqu’à trouver celui qui soit parfait au naturel. Il existe des cafés avec un goût sucré et crémeux tels qu’ils sont, sans sucre ni crème. D’autres ont un peu plus d’acidité et d’amertume, et sont plus corsés.

La seconde étape porte sur la préparation du café. En effet, un café peut être différent d’un autre même s’il s’agit de la même mouture à cause de la préparation. La meilleure manière de procéder est de changer de cafetière pour ressentir de nouvelles saveurs. Passer d’une cafetière à filtre ou à piston vers une machine à dosettes peut être bénéfique sur tous les plans, même au niveau des saveurs. Il faut aussi changer de temps d’infusion et même la température de l’eau. Cela pourrait modifier légèrement le goût du café, voire atténuer le côté amer de la caféine.

La troisième étape est une diminution progressive de la quantité de sucre et de crème ajoutés au café. Cela permet à la langue de s’habituer petit à petit à l’amertume et à l’acidité du café noir.

En quatrième étape, il faut avoir une certaine retenue au niveau de la langue. La tasse de café doit être bue d’un coup sec tout en laissant la boisson rouler en bouche pendant quelques secondes.

En dernière étape, il faut changer les tasses. Des études ont permis de prouver que la couleur de la tasse peut influencer la perception du café noir. Dans une tasse blanche ou transparente, la couleur noire du café peut laisser chez le buveur une certaine appréhension du goût. Quelques couleurs foncées ou légèrement sombres peuvent en revanche donner au cerveau une information rassurante.

Sidebar