Aides exceptionnelles de l’Anah pour la rénovation énergétique

L'ambiance dans notre pays est plutôt à la morosité et nous avons tous le sentiment d'être des vaches à lait du système, alors quand des primes accessibles à 45% des propriétaires occupants existent, il ne faut pas manquer de diffuser l'information. Surtout quand les subventions peuvent représenter jusqu'à 70% dans certain territoire. Les travaux éligibles concernent la rénovation énergétique comme une isolation par l'extérieur ou encore un sarking (démontage du toit, isolation et remontage).

Ces aides distribuées par l'Anah, peuvent être complétées, par des dispositifs locaux en Haute Normandie, les chèques énergie (tableau ci-dessous), le crédit d'impôt, les eco-primes et pour finir, les sommes restantes à charges peuvent être financées par l'écoprêt à taux zéro pour un montant pouvant atteindre 30 000 euros. Sans évoquer les Economies sur les factures de fioul, de gaz, d'électricité, qui pour ce type de rénovation doivent atteindre un minimum de 25 % du montant de la facture énergétique.

Pour faire simple, des travaux à forte valeur ajoutée, une façade neuve ou toit neuf avec une isolation performante, pour un coût modique voir même n'ayons pas peur du mot GRATUIT dans certain cas. Cela semble impossible! Ou beaucoup trop compliqué! Non! Tout ceci est simple à mettre en place, il faut seulement un peu de patience pour l'instruction du dossier, mais les enjeux sont tellement importants.

Comment ça marche?

La première chose à faire est de contacter le point info énergie proche de chez vous, avec précision, ils vous indiqueront ce à quoi vous avez droit dans votre région et les démarches à effectuer.

la seconde étape est de faire un bilan thermique de votre habitation afin de définir la priorité des travaux à effectuer, ce diagnostic est payant, en haute Normandie le coût est de 650 euros dont 400 sont pris en charge par la région dans le cadre des chèques énergie. Ce document va permettre de toucher des subventions sur tous les travaux listés dans le rapport et sur plusieurs années.

L'étape suivante est la réalisation des devis par des professionnels formés et qualifiés, référencés par l'Ademe. En Haute Normandie un site internet regroupe ces pros http://www.batimentdurable-hn.fr

Les subventions de l'Anah (non remboursables) pour la rénovation énergétique sont conditionnées aux ressources tableau ci-dessous, elles représentent souvent entre 50 % et 35% du montant des travaux dans la limite de 20 000 euros. Vous pouvez cumuler d'autres primes.

Exemple: Monsieur et Madame Durand ont deux enfants à charge, la maison qu'ils occupent est de 1985

les revenus du foyer fiscal est de 37 336 euros après abattements de 10% soit: 3 422 euros de salaires mensuels

le montant des travaux est de 20 000 euros, 18 000 d'isolation extérieure des murs en 15 cm R= 3.7 w/m²k, avec bardage bois et de 2000 d'isolation des combles perdus en 30 cm R=7 w/m²k

la subvention de l'Anah 35 % revenus modeste va être de 7 000 euros

prime du fonds d'aide à la rénovation thermique 3 000 euros

prime du conseil général 500 euros

total primes: 10 500 euros

Crédit d'impôt deux bouquets de travaux, taux 23% de 16 800 euros= 3 864 euros

Ecoprimes de 437 euros

Total 14 801 euros

Reste à financer 5 199 euros par un ecoptz à taux 0 % sur 5 ans mensualités 86.65 euros/ mois

Avant travaux la consommation du logement en chauffage était de 2 500 euros de fioul après travaux l'économie réalisée est de 1 375 euros par an soit 114.60/mois

Chaque année pendant 5 ans la famille Durand va économiser 335.40 euros, puis 1375 euros, avec une façade neuve et une valorisation du bien en cas de revente et d'un classement B ou C sur le DPE (diagnostic de performance thermique)

Attention les subventions ne sont jamais acquises, les travaux ne doivent pas être commencés avant la demande et le plus sage est d'attendre l'accord définitif.

Pour plus d'infos consultez http://www.améliorer-mon-logement.fr

Économiquement, cela est très rentable pour le particulier, mais cela va au-delà, ce système est un vrai cercle vertueux, car 25 % du co2 produit dans notre pays provient de l'habitat individuel, consommer moins d'énergie et bénéfique pour la planète, un véritable acte citoyen, bénéfique pour l'économie et pour les entreprises du bâtiment dont la main d'œuvre est locale et enfin bénéfique pour notre balance commerciale car ce type d'actions diminuent le déficit de la France.

Source : http/www.comblesinnovation.com

Sidebar