Etre menuisier aujourd’hui : zoom sur le métier

Etre menuisier aujourd’hui : zoom sur le métier

Appelé charpentier à l’Antiquité, les termes ont depuis évolué, et le menuisier est aujourd’hui l’artiste du bois, celui qui le sélectionne et le transforme afin d’en faire des portes, des fenêtres, ou encore des escaliers. Rapide panorama de la profession.

Le rôle du menuisier au quotidien

Le menuisier se révèle indispensable lors de la construction ou de la rénovation d’une maison. Doté d’un rôle clé, ce professionnel du bois est en charge de la réalisation des cloisons, portes, fenêtres, volets, escaliers, placards… Il s’occupe de plus en plus de l’agencement des cuisines ou salons, et est ainsi parfois dénommé « menuisier agenceur ». Le menuisier travaille aussi bien pour des particuliers que des entreprises, et les secteurs de la maison individuelle et de la rénovation sont les principaux de la profession.

Le menuisier, un artisan polyvalent

Les tâches du menuisier sont très variées. En effet, son expertise commence avec la détermination des dimensions adéquates, et se termine avec la pose des produits. Entre ces deux étapes, il conçoit les plans de l’ouvrage, le plus souvent sur mesure, puis sélectionne le bois le plus adapté parmi plusieurs essences en fonction de leurs spécificités et des attentes du client. Il usine ensuite le bois en atelier, à la main ou à l’aide de machines, et s’occupe des finitions. Traditionnellement, le menuisier travaille le bois, qui reste encore son matériau de prédilection, même si l’aluminium et le PVC sont de plus en plus utilisés, notamment dans la production de fenêtres. En effet, ces matériaux sont moins coûteux, et offrent de bonnes performances qui satisfont les normes de construction, toujours plus strictes.

Les qualités nécessaires pour être menuisier

Comme nous l’avons vu, le menuisier travaille principalement de ses mains, et doit donc avoir des facilités pour le travail manuel. La précision, l’habileté, la minutie et la rapidité de ses gestes sont également de grands atouts dans ce travail très exigeant, et pour s’épargner d’éventuelles blessures avec les machines industrielles. Ainsi, être capable de rester concentré pendant de longues heures lui sera indispensable s’il veut assurer sa sécurité, et la perfection de ses réalisations. De plus, l’aspirant menuisier doit avoir un bon sens de la représentation géométrique, de bonnes aptitudes en calcul, et des compétences en informatique lui seront utiles afin de travailler efficacement avec les machines qui l’aident de plus en plus dans son travail. Enfin, et ce qui ne doit pas être négligé, un bon sens de l’esthétique fera de lui un artisan capable de belles réalisations, satisfaisant sa clientèle.

Comment devenir menuisier ?

Il existe plusieurs parcours pour devenir menuisier, adaptés aux aspirations de chacun. Les voies les plus communes sont l’obtention d’un CAP menuisier ou charpentier, d’un Bac Pro technicien menuisier, ou la poursuite d’études en BTS réalisation bois. La majorité des premières embauches se font chez des artisans, et après quelques années d’expérience, le salaire est généralement de 1 700 € ou 1 800 € par mois. Si ce beau métier, vous intéresse, il ne vous reste plus qu'à vous lancer !

Source: http://logikinov.club-amcc.fr

Sidebar