Le jardinage, un art qui se pratique avec les bons outils

Que vous soyez expert ou débutant dans le domaine du jardinage, vous aurez dans tous les cas deux points en commun. Le premier, c’est l’amour des activités en extérieur, parce qu’à moins d’avoir en votre possession une jolie serre, vous risquez de passer de longues heures dehors. Le second est représenté par de bons outils. En effet, que ce soit pour semer, planter, désherber ou encore tailler, vous devrez investir un minimum dans du matériel de qualité. Ce qui va différencier les jardiniers entre eux par la suite, c’est la facilité avec laquelle ils vont s’occuper de leur petit coin de verdure.

Désherber, la tâche qui demande du temps et de l’énergie

La mode est à la permaculture, ou tout du moins au jardinage sans produits chimiques, pesticides et autres, et c’est une excellente nouvelle ! Mais cela signifie accessoirement que vous allez devoir opter pour une solution plus ou moins manuelle afin d’éviter que les mauvais herbes ne prolifèrent dans votre potager ou au milieu de vos fleurs.

Selon la manière dont est organisé votre jardin, vous pouvez opter pour un désherber mécanique. Cet outil vous permettra d’arracher à la racines toutes les plantes indésirables qui ont élu domicile dans vos massifs. L’avantage, c’est que vous n’aurez pas à vous baisser sans cesse ni à passer de longues heures près du sol. C’est un véritable plus qui ne manquera pas de vous soulager rapidement, surtout lorsque l’on sait à quelle vitesse les mauvaises herbes peuvent nous envahir.

Les copeaux de bois, ou comment prévenir l’attaque des mauvaises herbes

Nombreux sont celles et ceux qui privilégient les copeaux de bois ou le paillage pour éviter que les mauvaises herbes ne prolifèrent. En effet, privées de lumière, elles ne vont pas pouvoir se développer et ne pousseront jamais ! Certaines espèces, plus coriaces que d’autres, arriveront toujours à se frayer un passage jusqu’à la lumière du soleil, mais rassurez-vous, elles demeurent rares.

L’autre avantage des copeaux de bois ou du paillage, c’est que vous allez garder le sol humide en dessous. Cela signifie que vous aurez moins besoin d’arroser, mais aussi que vous pourrez partir en week-end en toute sérénité ! En effet, qui ne s’est jamais inquiété de savoir comment il allait retrouver son potager en rentrant d’un petit séjour en bord de mer ? Cette inquiétude disparaîtra grâce à ces deux techniques.

La bâche de protection, l’accessoire qui va changer votre quotidien

Le jardinage est une affaire de patience, vous en conviendrez, car il en faut beaucoup pour désherber. La méthode la plus efficace est sans doute de recouvrir le sol de vos massifs et de votre potager avec une bâche. Celle-ci protégera les racines de vos plantes et surtout, empêchera les mauvaises herbes de pousser ! Non seulement le manque de lumière va être un problème pour elles, mais le manque de place également ! Les mauvaises herbes ne pourront pas contourner la bâche pour s’inviter dans votre jardin. N’oubliez toutefois pas de la poser dès le début de la saison, auquel cas, la manœuvre pourrait s’avérer problématique !

Dans le même esprit, sachez que la bâche va s’avérer être la meilleure façon de protéger votre bois de chauffage durant l’hiver, ainsi, il ne prendra pas l’humidité et restera bien sec !

Sidebar