Les lactobacilles, une nouvelle arme contre la transpiration

Un Français sur deux se déclare gêné par sa transpiration en été et 1 sur 5 toute l'année. Plus que l'humidité, c'est l'odeur associée qui concentre le malaise. Les odeurs sur les vêtements sont considérées comme repoussantes et surtout “rédhibitoires” en matière de séduction (92% des répondants du sondage réalisé en 2009 par StrategyOne Paris pour les marques Dove, Rexona, Axe et Brut du groupe Unilever, sur la base d’une enquête online menée sur 1 000 personnes).

Jusqu’ici pour lutter contre les effets gênants de cette transpiration, les laboratoires cosmétiques proposaient deux types de produits : des déodorants qui masquaient les odeurs de transpiration quelques heures à peine (de façon plus ou moins efficace) ou des antitranspirants ou détranspirants qui limitaient la transpiration grâce à l’effet de sels d’aluminium .

Les lactobacilles représentent la troisième voie, celle d’un produit naturel qui agit en symbiose avec notre derme, et permet enfin de rester frais… plus longtemps ! Sans alcool, sans parfum, sans colorant, sans paraben, sans aluminium… DayDry déodorant 120 H, premier déodorant à base de lactobacille, est hypoallergénique, non irritant et convient à tous les types de peau. Testée cliniquement, sa formule révolutionnaire en fait sans aucun doute le déodorant le plus doux du marché,  pour une efficacité inégalée.

Les lactobacilles, des hôtes de choix

Les lactobacilles ou Lactobacillus sont un genre de bactéries à gram positif, immobiles anaérobies facultatives. Ce sont des hôtes très répandus comme commensaux et nécessaires à notre organisme. Ces bactéries amies, permettent de maintenir un pH acide par la production d’acide lactique à partir entre autre du glycogène et créent ainsi un environnement hostile à beaucoup d’autres bactéries qui pourraient être pathogène pour l’homme. C’est le rôle notamment du bacille de Döderlein présent au niveau du vagin et qui en dégradant le glycogène sert de barrière naturelle à l’invasion d’espèces bactériennes nocives. Au niveau des aisselles, les glandes sudorales sont très nombreuses, elles peuvent provoquer un excès de transpiration, et donc augmenter le pH de la peau. Cette augmentation a pour conséquence de favoriser la prolifération des bactéries responsables de l'odeur désagréable de transpiration.

Une petite révolution de la biotechnologie

Totalement naturel et 100% efficace, les Lactobacilles de DayDry DEO 120H agissent directement sur les causes de l’odeur de transpiration. Contenus dans une lingette qui renferme 88% d’eau du glycérol et de l’acide lactique, les lactobacilles possèdent les éléments nécessaires à leur croissance. Une fois réactivé au niveau des aisselles, l’acide lactique va leur permettre de retrouver leur pH de culture et donc ainsi de se multiplier. Ils vont coloniser les aisselles de leur hôte et empêcher les bactéries opportunistes et responsables de la mauvaise odeur de se développer sur cet habitat. L’efficacité de cette colonisation est observée durant 5 jours et parfois au-delà selon les métabolismes. Ensuite la recolonisation des bactéries responsables de l’odeur désagréable de la transpiration se refait et l’effet du produit disparait.

Un produit ultra doux pour la peau

DayDry DEO 120H peut s’utiliser de façon hebdomadaire sans aucun risque pour la santé de l’homme. Des études cliniques ont montré que DEO 120H n’était pas irritant quelque soit la fréquence et le temps d’application. Il n’obstrue pas les pores et laisse la transpiration se faire de façon  physiologique. L’utilisateur de DEO 120H va donc transpirer naturellement sans conséquence gênante.  Sa transpiration même excessive s’évaporera sans dégager d’odeur, même au bout de plusieurs heures sans douche… De quoi sentir vraiment bien, longtemps et ce quelque soit votre activité : jogging, musculation, dance intensive ou simplement vie hyperactive !

 Un conditionnement ultra-pratique

Présenté sous forme de lingette imbibée dans un sachet individuel, DayDry Deo 120H s’emporte partout et s’applique facilement. Une seule lingette suffit pour protéger les deux aisselles, pendant 120 heures. Il s’applique sur une peau fraiche et sèche, à l’abri du soleil. La solution est soluble dans l’eau et son effet résiste au bain ou aux douches quotidiennes. C’est le déodorant idéal pour rester frais en toute circonstance, chez soi ou en voyage…

Sidebar