Vivre plus sainement avec la cigarette électronique

Vous en avez assez de la puanteur du cendrier et de l'odeur de tabac froid qui se diffuse dans votre maison ? La cigarette électronique est une alternative intéressante pour une maison plus saine et plus agréable à vivre. Et elle est infiniment moins nocive comparée à sa version à combustion, même si ses effets à long terme présentent encore des incertitudes. Voici quelques raisons de sauter le pas du vapotage !

Les désagréments liés à la cigarette

Fumer est une mauvaise habitude qu'il est bon d'abandonner. Comme vous avez pu le constater sur les paquets de cigarette, le tabagisme peut provoquer des maladies cardio-vasculaires, des cancers, nuit à la fertilité, etc. Et comme si cela ne suffisait pas, les prix des cigarettes ne cessent d'augmenter d'année en année, au point qu'aujourd'hui, le tabagisme est devenu un véritable gouffre financier.

Le tabagisme impacte aussi directement votre quotidien. En effet, lorsqu'on fume, on est vite essoufflé et l'odeur de la cigarette ne nous quitte pas, de jour comme de nuit, de nos habits à notre haleine, en passant par notre chambre où l'odeur de la cigarette prédomine, sans parler de la saleté. Votre entourage est lui aussi touché, lorsque vous devez les réveiller de bon matin avec les toux, ou encore sortir en pleine nuit pour fumer.

Pourquoi passer à la cigarette électronique ?

Il existe d'autres alternatives au tabagisme, vous dites-vous ? Certes, il y a par exemple les gommes à mâcher ou les patchs, mais leur efficacité ne convainc pas. La cigarette électronique permet quant à elle d'arrêter de fumer, même petit à petit. On peut ainsi réduire le nombre de cigarettes fumées par jour et se limiter à celle du matin, indispensable pour certains fumeurs, pour commencer. Le vapoteur n'a pas non plus à craindre les crises de manque, car la cigarette électronique contient, ou non, de la nicotine. Vous avez le choix entre un taux light, moyen, ou fort.

Côté saveurs, on a aussi le choix : tabacs, fruits… Des marques made in France proposent des e-liquides de qualité avec une grande variété d'arômes, comme par exemple Fuu, à laquelle Calumette a consacré un article ici : www.calumette.com/guide/marques/fuu/cmfuu1.php. Et même s'il est vrai que les effets de la cigarette électronique sur la santé sont encore incertains sur le long terme, cela rassure de savoir qu'elle ne contient ni goudrons, ni cyanure, ni aucun additif non identifié qui sont loin de nous rassurer.

Votre entourage n'aura pas à craindre les effets du tabagisme passif, puisqu'ici, on n'a affaire qu'à de la vapeur. Vous pouvez aussi dire adieu aux cendres, aux saletés et surtout aux odeurs désagréables qui polluent votre maison. Bref, un vrai changement au quotidien !

Combien coûte la cigarette électronique ?

Contrairement à la cigarette traditionnelle, il vous faut acheter régulièrement différents équipements pour votre cigarette électronique. Néanmoins, même en combinant les différentes dépenses, vapoter reste financièrement plus intéressant, surtout lorsqu'on fume beaucoup. Parmi les dépenses à prévoir, il y a notamment :

  • L'achat d'un kit, au début : ce dernier inclut généralement une petite trousse de rangement, deux cigarettes complètes et un chargeur. L'investissement de départ est estimé entre 60 à 70 euros.
  • Un flacon de liquide : il coûte 6 euros en moyenne. Certaines marques offrent des rabais, ou encore un flacon gratuit pour plusieurs achats.
  • La résistance : il faut la changer régulièrement, à raison d'une fois toutes les six semaines environ. Le lot est proposé à 6 ou 7 euros à peu près.
  • Un embout : il faut le changer régulièrement, pour un euro environ.
  • Les réservoirs et atomiseurs doivent eux aussi être changés de temps en temps et coûtent une demi-douzaine d'euros.
  • Enfin, lorsque la batterie est hors service, il faut compter dans les quinze euros.

Comment « bien » vapoter ?

Pour que votre passage à la cigarette électronique soit un succès, voici quelques recommandations qui pourraient vous êtres très utiles :

  • Pour choisir votre premier matériel, vous pouvez vous rendre en boutique ou commander sur internet. Dans les deux cas, vous pourrez bénéficier de conseils et trouver les réponses à toutes les questions qui vous taraudent pour bien utiliser votre e-cigarette.
  • Évitez les modèles dont le fonctionnement vous semble compliqué. Pour commencer, mieux vaut privilégier un modèle simple et apprendre à bien s'en servir, avant d'évoluer vers d'autres modèles plus complexes.
  • Au niveau du choix de l'e-liquide, l'essentiel est d'en choisir un qui vous plaît vraiment, pour que vous preniez plaisir à vapoter. Le plaisir doit être similaire à celui ressenti avec la cigarette, au risque de vouloir continuellement revenir à celle-ci. Il est probable que vous ayez à essayer plusieurs e-liquides avant de tomber sur le bon.
  • Pour le dosage en nicotine, essayez un taux assez faible pour commencer (entre 6 et 8mg/l). Si vous trouvez que c'est fade, cela signifie que la concentration est insuffisante et qu'il faut opter pour un dosage supérieur. Si vous toussez, cela signifie en revanche que le taux choisi est trop fort.

Réussir votre sevrage tabagique

Il faut vapoter régulièrement mais moins vite qu'avec une cigarette classique, pour éviter les « shoots » excessifs de nicotine dans le cerveau, qui entretiennent la dépendance. Tirer des bouffées régulièrement tout au long de la journée permet de maintenir un niveau stable de nicotine. Vous pouvez le faire toutes les cinq minutes si nécessaire, puis espacer progressivement.

Pour réussir votre sevrage tabagique, il faut aussi savoir se fixer des objectifs. Comme on l'a évoqué plus tôt, il n'est pas interdit de fumer de temps à autre. Mais il faut absolument remplacer petit à petit les cigarettes que vous estimez indispensables (au réveil, après les repas…) par la vape. Au bout de quelques mois, vous devriez parvenir à arrêter totalement la cigarette.

Et même si vous décidez de ne plus vapoter, gardez votre cigarette électronique à proximité et en état de marche pendant encore un certain temps. Vous pourrez l'utiliser de temps en temps lorsque des risques de rechute pour le tabac apparaissent, pendant les périodes de stress notamment.

Sidebar