Comment réussir votre achat immobilier ?

Parce que l’achat d’un appartement, d’une maison ou d’une villa met en jeu des sommes d’argent importantes, cette démarche doit se faire de manière réfléchie. Pour réussir ce projet, il est nécessaire de suivre quelques règles.

Préparer son projet

Pour éviter de faire des visites inutiles, commencez par faire une liste des critères en se basant sur les besoins et attentes : type de bien, surface, immobilier ancien ou neuf, localisation, budget, etc. Ensuite, il faut s’informer des conditions réelles du marché (fiscalité, taxe, prix, règlementations, etc.) à travers les billets de blogs immobiliers ou encore les journaux. Intéressez-vous également aux prix des types de bien dans la localité désirée via les sites d’annonces immobilières.

Les visites et la négociation de prix

Avant de signer l’acte de vente, il est nécessaire de faire une et même plusieurs visites pour vérifier l’état du bien. Il faut rester vigilant notamment sur l’état de l’électricité, l’isolation, le chauffage etc… mais aussi sur le montant des impôts locaux et la sécurité des lieux. Ces précautions sont nécessaires, car une fois l’acte de vente signé, l’acheteur doit assumer les inconvénients de l’achat. Si le bien vous satisfait pleinement, vous pouvez entamer la négociation du prix. Parfois, il est possible d’obtenir une réduction de 10 à 20 % sur le prix du bien immobilier. Or, si vous obtenez 10% de réduction sur le  prix du bien, vous pourriez diminuer le coût total de votre projet d’acquisition de 20%.

Pour faciliter vos projets d’achat immobilier, vous pouvez demander l’assistance et l’expertise de professionnels implantés dans la région où vous désirez acquérir un bien. Pourquoi ? Pour la simple raison qu’ils connaissent mieux le marché local. Ainsi, pour acquérir une maison, une villa, un appartement ou un local par exemple sur l’île de la Réunion, il est préférable de se tourner vers une agence immobilière basée sur l’île pour vous accompagner et  vous conseiller dans l’identification de vos besoins, vos recherches, la négociation de prix et ce jusqu’à la signature de l’acte de vente.

Les frais annexes et le financement

A l’achat du bien, vous devez assumer les frais de dossier pour le financement, les frais du notaire, de l’agence immobilière, etc. L’acte de vente signé, vous devenez propriétaire et à ce titre vous devez prendre en charge les frais d’usage comme la taxe foncière annuelle, les frais de rénovation ou d’entretien, etc. Tous ces frais annexes doivent être pris en considération avant de signer le contrat de vente. Enfin, pour éviter que le coût de financement ne soit plus élevé que le prix du bien, il faut être vigilant sur la durée de remboursement de votre emprunt bancaire. Plus la durée est courte, plus le coût des intérêts est faible.

Avec ces quelques règles, vous pouvez mener à bien vos projets d’achat de bien immobilier.

Sidebar