Répartir les factures et dépenses entre colocataires

Pour répartir les dépenses entre colocataires, calculer ce que doit chacun pour chaque facture, pour le loyer, pour les charges, il existe dores et déjà plusieurs solutions :

  • le petit cahier
  • le pot commun
  • la feuille Excel ou le Google Doc
  • “à l'arrache”, “c'est bon quoi…” !
  • l'application mobile
  • le site web spécialisé

Rapidement, nous n'allons pas disserter sur la solution “à l'arrache”, si vous lisez cet article, c'est que vous êtes conscients que ce n'est pas une solution, que si cela peut à près s'équilibrer au début, rapidement tout le monde a le sentiment d'être lésé, et le climat du foyer peut vite devenir malsain.

Le pot commun, c'est bien, mais un peu pareil… On ne sait pas trop où passe l'argent, si tout le monde a bien alimenté celui-ci régulièrement et si tout le monde joue le jeu. Il faut une confiance absolue dans ses colocs (et ses futurs colocs), et ça ne solutionne que les problèmes “simples”.

Concernant le petit cahier ou la feuille Excel, on est déjà un peu mieux. Premier inconvénient : il faut que l'un des coloc s'en occupe régulièrement et y copie tous tes tickets de caisse un par un. Si l'un d'entre vous est très motivé, ça peut le faire. Sinon il y a Google Docs, les feuilles de calcul partagées ou chacun peut suivre au fur et à mesure et remplir ses dépenses. Un peu mieux, certes, mais là encore à moins d'envisager une feuille imbitable avec des tableaux croisés dynamiques et ce genre de choses, difficile de gérer correctement les cas particuliers du type le couple qui vit dans la coloc, le mec qui paie 10 € de plus que les autres sur les courses parce qu'il s'est acheté un truc pour lui, le coloc qui est parti en vacances ou ce genre de choses…

En y réfléchissant un peu et armé de son smartphone préféré, on se dit qu'on va utiliser une application mobile. Rapide tour sur l'AppStore et l'Android Market, on y voit quelques solutions envisageables, mais il faut faire un choix : soit on prend une appli complète qui fait pas mal de choses mais qui n'est pas connectée, et on revient au cas où l'un des colocs se tape tout le sale boulot, soit on prend une appli connectée, mais à l'heure de l'écriture de cet article, il faut que tous les colocs aient le même type de smartphone pour y avoir accès et les fonctionnalités y sont très légères.

Reste alors les sites spécialisés, comme Ze-Coloc, qui vous proposent à la fois :

  • le partage des tâches : chacun remplit ses dépenses au fur et à mesure,
  • la simplicité : même pour les dépenses les plus complexes, on peut tout saisir en moins de 20 secondes,
  • l'accès mobile : le site est accessible de partout et pour chacun,
  • et la sérénité : chacun sait en permanence combien il doit et combien il va recevoir, facile pour savoir où en est !… et pleins de fonctionnalités supplémentaires, souvent inutiles, mais très vite indispensables 🙂

Le bilan se fait en temps réel, le système choisit qui doit rembourser qui pour réduire le nombre de mouvements d'argents. L'équilibrage se fait à votre rythme, quand vous le sentez.

Parce qu'il est important de connaître ses pôles de dépenses principaux, Ze-Coloc propose également des statistiques poussées sur l'argent dépensé par votre foyer. En effet, la plupart des colocations sont des colocations étudiantes, ou la question de l'argent est parfois problématique, et il est toujours bon de comprendre dans quel type de dépense passe l'argent.

Enfin, nous avons choisi d'évoquer ce site en particulier car il est le seul à proposer également de nombreux outils pour faciliter la vie de la colocation (gestion d'agenda, de tâches ménagères, e-mail, blogs, liste de courses…), le tout gratuitement.

Enfin, sachez qu'il existe d'autres sites web dans ce domaine, mais avant de choisir, posez-vous les bonnes questions : quid de la sécurité de vos données personnelles, que se passerait-il si le site web venait à fermer (nombre de ces sites sont développés par des colocataires qui le ferment lorsqu'ils quittent leur colocation), pourquoi choisir un service payant quand il existe des solutions gratuites pour gérer les comptes des colocations

Quelques références :

L'immobilier en espagne

Sidebar