Vendre ses créations sur internet

De la création amateur à l’artisanat professionnel :

Comment vendre ses créations sur la toile ?

Hélène, 26 ans, passionnée par la création de boucles d’oreilles fantaisies, décide de se lancer dans l’e-commerce avec un concept particulier : un type de produit unique (les boucles d’oreilles) à un prix unique (7 euros).

Elle crée son site internet : Les boucles d’Ooolil (www.ooolil.com ) début août 2011 et quelques jours plus tard, les premières commandes arrivent.

 

Pour obtenir un prix le plus bas possible :

– Hélène se fait une faible marge

–  elle n’investit pas dans la publicité, mais compte sur le bouche à oreille après un email à ses contacts et la création d’une page Facebook

– elle crée son site internet avec un hébergement gratuit

 

Sa passion commence il y a deux ans lorsqu’elle se fait (très tardivement donc !) percer les oreilles. Quel plaisir de pouvoir accorder les boucles à ses tenues !

Ayant toujours été manuelle, elle commence à créer ses propres paires « par souci d’économie et pour pouvoir en avoir de toute sorte et de toute couleur ».

Des tiges, des attaches, une pince et quelques perles plus tard, voilà des dizaines de jolies paires de boucles d’oreilles !

Un jour, il y en a tant qu’elle ne peut pas toutes les porter ! Alors pour pouvoir continuer son loisir, Hélène décide de vendre ses créations, avec une marge réduite ; juste de quoi acheter de nouvelles perles et continuer ainsi cette activité qui l’épanouit.

 

Si, comme elle, vous rêvez de vous lancer dans la vente de créations artisanales sur internet, voici quelques conseils qu’elle vous donne :

–       Etape 1 : se déclarer auprès des administrations. Il existe notamment le statut d’auto-entrepreneur qui permet de ne payer des charges que sur les recettes effectuées

–       Etape 2 : créer un site internet. Certains sites d’hébergement gratuits proposent un module de boutique intégrée.

–       Etape 3 : prendre le temps de construire correctement le site (joli design), de décider des moyens de paiement, du type d’envoi, des frais d’envoi, des marges financières, de la présentation du catalogue, des promotions éventuelles, de la fréquence des mises à jour, de la fréquence de renouvellement des produits proposés, etc… pour ne pas proposer un site « en construction » ou qui ne fonctionne pas correctement

–       Etape 4 : lancer officiellement le site internet et l’accompagner d’un peu de publicité auprès des amis (gratuit) ou auprès de sites internet spécialisés (payant)

–       Etape 5 : référencer son site pour qu’il soit visible dans les moteurs de recherche

 

Il n’y a plus qu’à vous lancer !

 

Sidebar