Mécénat culturel : agir dans un contexte difficile

La conjoncture actuelle n’est pas favorable aux institutions culturelles. Les fonds publics se raréfient et il est de plus en plus nécessaire de faire appel à l’initiative privée pour financer les projets qui font vivre la culture.

Rares sont les institutions culturelles qui disposent en interne de toutes les ressources nécessaires à la conduite d’un plan stratégique de recherche en fonds privés.

Pourtant, les mécènes, les partenaires et les opportunités ne manquent pas, mais faute de temps, faute de moyens humains et bien souvent, dans l’incapacité financière de constituer une équipe dédiée au mécénat, les institutions culturelles passent à côté de ressources nouvelles.

Afin de les aider à capter ces opportunités tout en proposant une très grande souplesse administrative des agences dédiées se développent : http://www.mecenat-conseil.fr

En introduisant une fiscalité avantageuse pour les entreprises ou les fondations mécènes, l'Etat a également contribué à favoriser cette dynamique publique / privé. En effet, avec une réduction d'impôt de 60 % sur l'impôt des sociétés dans la limite de 0,5 pour mille du chiffre d'affaires HT (http://www.culturecommunication.gouv.fr/Politiques-ministerielles/Mecenat/Entreprises/Le-regime-fiscal-general), la France double l'avantage consenti aux entreprises. La réduction est également accordée pour les versements effectués au profit d'organismes publics ou privés dont la gestion est désintéressée et qui ont pour activité principale la présentation au public d'œuvres du spectacle vivant, de musique et du cinéma.

Par ailleurs des mesures incitent à l'acquisition d'œuvres d'art ou de trésors nationaux par les entreprises : taxation des œuvres d'art à la taxe professionnelle, exonération des œuvres d'art à la taxe professionnelle, réduction d'impôt de 90 % pour les versements réalisés pour acheter des trésors nationaux, extension aux biens culturels d'intérêt majeur situés à l'étranger ou entrés sur le territoire français depuis moins de 50 ans.

En contre-partie il y a obligation d'exposer les œuvres d'art acquises par les entreprises dans le cadre du mécénat dans un lieu spécialement aménagé.

Sidebar