Investir dans l’immobilier à Saint-Barthélémy

Saint-Barthélémy est une île des caraïbes françaises située dans la zone des petites Antilles au large de Saint-Martin. Sur le plan politique, ce territoire est une collectivité d’outre-mer (COM) depuis le 15 juillet 2007, date d’entrée en vigueur de sa constitution. Auparavant, elle était une commune et un arrondissement dépendant du département d’outre-mer de la Guadeloupe. La langue officielle y est donc le français et elle bénéficie d’un statut privilégié avec une stabilité économique et politique qui attire de nombreux investisseurs. Toutefois avec une superficie de seulement 24 km2, ce petit coin de terre est un paradis auquel il n’est pas facile d’accéder. Voici quelques conseils pour y investir dans l’immobilier.

Comment investir à Saint-Barthélémy ?

Acheter une villa à Saint-Barthélémy peut sembler curieux et relever d’un rêve impossible. Pourtant cette île est un paradis naturel avec des eaux turquoise, une délinquance proche de zéro et un bon taux de rentabilité pour les investisseurs car les constructions restent limitées et les biens en vente très prisés.

Ce rêve est théoriquement accessible à tous puisqu’il n’y a aucune exigence de nationalité, d’investissement minimum ou l’obligation d’utiliser un prête nom local pour mener à bien l’opération. Tout un chacun peut donc acheter dans cette île à condition d’en avoir les moyens. Le marché de l’immobilier reste en effet très fermé, avec peu de transactions réalisées chaque année et à des prix très élevés, résultats de la différence déficitaire entre l’offre et la demande.

Il est donc vivement recommandé de vous adresser à un spécialiste local, connaissant parfaitement le marché, les meilleurs emplacements et le juste prix à payer pour chaque transaction. Beaucoup de transactions se faisant sans publicité, par le bouche-à-oreille, l’appui d’un correspondant local semble même incontournable pour dénicher la perle rare.

Pourquoi vouloir investir dans l’immobilier à Saint-Barthélémy ?

Les investisseurs sont attirés par la rareté des biens qui seront donc faciles à revendre avec une plus-value quasi certaine. C’est également la stabilité politique qui rassure les investisseurs. Adossée à la France, l’organisation administrative de l’île est pérenne et de nature à attirer de riches étrangers toujours plus nombreux.

En sa qualité de territoire français, Saint-Barthélémy présente en outre de nombreux avantages fiscaux, même si, contrairement aux idées reçues, cette île n’est pas un paradis fiscal et n’a jamais été classée comme tel.

Son statut fiscal privilégié est ainsi encadré par la loi organique de 2007. A ce titre, les personnes résidant à Saint-Barthélémy depuis plus de 5 ans sont exonérées de l’impôt sur le revenu généré sur place et de l’impôt sur la fortune (pour les biens situés à St Barthélémy). Elles ne sont pas soumises à la TVA ou autres taxes et elles ne paient pas de droit de succession pour les biens situés sur l’île et au profit des héritiers résidant dans un pays sans droit de succession.

L’île demeure cependant rattachée à la législation française pour certains points comme pour les contributions sociales (CSG-CRDS) qui restent dues.

Les locations bénéficient quant à elles d’un régime fiscal favorable et sont très peu fiscalisées. C’est aussi pour cette raison que les investisseurs cherchent à acquérir des villas pour le louer.

Sidebar