Comment bien choisir son chauffe-eau ?

Les chauffe-eau sont de plus en plus plébiscités. Il faut dire qu’ils ont de nombreux avantages : économiques, pratiques, assurant un confort,… Aujourd’hui, il en existe différents modèles et le client a l’embarras du choix. A savoir que les termes de cumulus ou ballon d'eau chaude peuvent aussi être employés mais ils caractérisent bien le même type d’appareil.

Les critères essentiels

Cependant, avant de prendre une décision, il est important de prendre quelques critères en compte. Tout d’abord, il faut que votre chauffe-eau vous assure un réel confort. Prenez-en un permettant d’obtenir de l’eau chaude toute la journée peu importe vos besoins. Ensuite, veillez à la durée de vie et à la praticité de votre appareil. Le chauffe-eau doit s’adapter à votre logement et s’intégrer parfaitement dans votre habitat. Enfin, il peut vous aider à réduire votre facture. Il faut donc calculer les économies générées par l’appareil.
Lors de votre sélection, la taille de votre foyer est déterminante. En général, il faut prévoir 40 litres par jour et par personne. Si vous calculez mal votre quantité d’eau, vous risquez une perte de confort (en cas de chauffe-eau trop petit) ou une perte énergétique (en cas de chauffe-eau trop grand).

Les différents modèles

Les chauffe-eau ont toujours la même fonction mais ils peuvent fonctionner selon différentes technologies. Chacun ayant des atouts et des inconvénients différents selon les modèles.

Le chauffe-eau électrique

Cet appareil est la solution que nous rencontrons le plus fréquemment. Le principe est simple : une résistance électrique chauffe l’eau contenu dans une cuve. Il a l’avantage d’être peu coûteux entre 200 € et 1500 €. Le consommateur peut également voir en temps réel la quantité d’eau chaude disponible. Certains appareils sont aussi capables d’analyser les habitudes du foyer et ainsi de régler automatiquement la quantité d’eau en fonction des besoins. Cela peut permettre de faire d’importante économie.

Le chauffe-eau thermodynamique

Contrairement à l’appareil précédent, celui-ci est composé de deux éléments : un ballon d’eau chaude et une pompe à chaleur. Pour fonctionner, il utilise l’énergie présente dans l’air. Son coût est élevé (environ 2500 €) mais cela permet de faire d’importantes économies sur le long terme. Il existe des chauffe-eau thermodynamique monobloc et bi-bloc. Un chauffe-eau monobloc est idéal lorsqu’on a un grand espace. Il peut être placé dans un garage ou une cave d’au moins 20m3. En cas de manque de place, optez pour le bi-bloc. Avec cet appareil, le ballon se trouve à l’intérieur et la pompe à chaleur en dehors de la maison et récupère l’air extérieur.

Le chauffe-eau solaire

Cet appareil possède de nombreux atouts. Même s’il reste le plus cher, environ 6000 €, il vous permettra de réduire votre facture d’au minimum 50 %. L’installation est plus difficile car il fonctionne avec des panneaux solaires. Dans ses panneaux circule de l’eau glycolée qui va ensuite dans un ballon d’eau chaude. Les capteurs des panneaux captent les calories du rayonnement et les transmettent par un serpentin. Cette technologie n’est pas réservée au sud de la France et peut très bien s’installer dans les régions où le rayonnement est moindre.

Sidebar