Plancher flottant VS plancher de bois franc

Choisir un type de plancher n’est pas quelque chose de simple, la première étape est de connaître toutes les possibilités qui s’offrent à vous afin que le résultat réponde à vos attentes.

Plancher flottant ou plancher bois franc… Si vous êtes à la recherche d’un sol pour votre maison, vous pouvez vous retrouver perdu parmi tant d’options ou ne pas savoir exactement quelle est la différence entre chacun des matériaux. Ne vous inquiétez pas, dans de nombreux cas les termes sont confondus et mélangés, il est donc normal que vous soyez confus. Nous allons essayer de les clarifier un peu.

Qu’est-ce qu’un plancher flottant?

Le plancher flottant désigne un parquet à pose flottante c’est-à-dire non collé au sol. Bien que les lames de parquet flottantes ne doivent être utilisées que pour les sols en bois, le terme s’est répandu et est souvent utilisé pour désigner les sols stratifiés posés de cette manière. Pour éviter toute confusion, vérifiez les spécifications techniques de chaque fabricant et demandez à des professionnels de vous aider à choisir le revêtement parfait pour votre maison comme ce type de plancher à Boisbriand au Québec si vous êtes de cette région.

Qu’est-ce que le plancher en bois franc?

C’est un sol en bois massif dont la couche supérieure a une épaisseur d’au moins 2,5 millimètres. Il peut être massif, constitué d’une seule pièce de bois, ou multicouche. Le parquet multicouche se compose (1) de différentes couches de vernis, (2) d’une couche de bois massif, (3) d’une couche centrale qui peut être constituée de différents matériaux pour donner de la stabilité au sol et (4) d’une base en placage. La différence, outre le prix (le multicouche est moins cher car la variété des matériaux pouvant être utilisés dans la base le rend moins cher), est que le plancher en bois franc peut être poli et poncé plus souvent qu’un parquet multicouche, ce qui dépend de l’épaisseur de la couche supérieure.

Qu’est-ce qu’un sol stratifié ?

Les revêtements de sol stratifiés sont constitués de plusieurs couches (stratifiés) de matériaux différents :

– Une couche supérieure transparente et résistante à l’usure est constituée de plusieurs couches de mélamine pressée. Elle est finie avec un gaufrage qui imite le bois de sorte que sa texture est pratiquement identique.

– L’impression d’une photographie de bois véritable,

– Un panneau de fibres à haute densité durable, stable et résistant à l’humidité et

– Une couche de support résistant à l’humidité qui équilibre les planches.

Ce sol ne peut pas être poncé et verni comme le parquet, mais en revanche sa dureté est supérieure à celle du bois, il est plus résistant à l’humidité, aux rayures et aux taches.

En général, les revêtements de sol stratifiés sont moins chers que les parquets en bois massif et la qualité de leur finition les rend difficiles à se distinguer du bois naturel.  Ils sont généralement installés de manière flottante et la plupart des fabricants intègrent un système de « clic » qui rend l’installation très simple et assez rapide. Ce type de plancher peut être facilement installé dans des établissements professionnels comme les locaux à louer à St-Jérôme au Québec.

Quelle différence entre le plancher flottant et celui en bois franc ?

La différence entre le plancher flottant et plancher en bois franc est leur mode de pose. Le plancher flottant est posé sur le support sans être collé au sol, les lames sont donc encliquetées les unes avec les autres. Pour la pose du plancher en bois franc,  toutes les lames sont collées au sol ou elles sont clouées sur les lambourdes du parquet, ce qui rend l’installation plus lourde.

Quelle différence ? Le plancher collé évite le son creux qui se produit lorsqu’on marche sur le sol flottant, mais il est en revanche plus sensible à l’humidité.

Sidebar