Quelles sont les démarches pour vendre sa maison à un promoteur : durée, rencontre, négociations… ?

Un promoteur immobilier vous a contacté en vous proposant de racheter votre maison et vous hésitez ? En effet, c’est une décision qu’il vaut mieux prendre le temps de réfléchir. Il faut peser le pour et le contre afin de savoir si c’est une bonne décision ou non. Et pour cause, contrairement à un acheteur classique qui va racheter votre maison pour y vivre dedans ou pour la louer, le promoteur immobilier n’a pas les mêmes ambitions. Généralement il rachète les logements pour les détruire afin de faire construire autre chose à la place ou pour vendre des groupes de maisons à un meilleur prix. Mais quelles sont les démarches pour vendre sa maison à un promoteur immobilier exactement ?

Deux types de contrats de vente différents

La vente à un promoteur immobilier est différente d’une vente classique, par conséquent, les démarches sont aussi quelque peu différentes. Tout d’abord, avant de signer quoi que ce soit, pensez à faire estimer votre maison par un professionnel afin de ne pas vous faire avoir par une proposition trop faible par rapport à la valeur de votre bien. Une fois fait, vous aurez le choix entre deux types de contrats de vente. Tout d’abord il y a le compromis de vente qui engage les deux parties (vous et le promoteur). Ce qui veut dire que si une des deux parties décide de faire marche arrière, l’autre peut demander des dommages et intérêts. Toutefois, lors de la signature du compromis de vente, le promoteur verse un dépôt de garantie de 10 % du prix de votre bien. Le second contrat est la promesse unilatérale de vente (PUV). Ce contrat n’engage que vous. Ce qui veut dire que vous vous engagez à ne pas chercher d’autres acquéreurs, en revanche, le promoteur peut décider de ne plus acheter votre bien immobilier sans aucun problème et quand il le souhaite.

Vendre à un promoteur : avantages et inconvénients

Vendre un bien immobilier à un promoteur est assez long (entre 9 mois et 1 an) car il faut que le promoteur obtienne le permis de construire. Ce délai lui permet aussi de réaliser différentes démarches en rapport avec son projet. Quand le promoteur a eu son permis de construire, il faut encore attendre deux mois car les voisins ont le droit de s’opposer au projet. Bien évidemment, durant ce délai d’environ un an en tout, vous êtes engagé avec le promoteur. Malheureusement, cela ne veut pas dire qu’au final, la vente aboutira à coup sûr, il y a tellement d’éléments qui entrent en jeu qu’il est possible que le promoteur se rétracte, par exemple. Ainsi, vous aurez perdu tout ce temps pour rien et votre maison ne sera toujours pas vendue. Alors réfléchissez bien avant de vous engager avec un promoteur car si vous avez besoin d’argent rapidement, ce n’est pas forcément la solution la plus rapide.

Sidebar