Histoire de la mode au fil des siècles

La mode est évolutive, s’adapte à l’environnement, crée des nouvelles envies et détermine le style vestimentaire. Depuis des siècles, la mode vestimentaire a beaucoup évolué. Dans certaines grandes boutiques, comme ce magasin de mode à Saint Etienne, on trouve les marques les plus tendances. Dans d’autres plus petits magasins, on trouve des vêtements et chaussures plus anciens, appartenant à des styles moins connus. Petit panorama de la mode au fil des siècles…

Préhistoire : le début des vêtements

A l’origine, l’homme s’est habillé pour se protéger du froid, des changements de température, de la pluie et du soleil. En fonction des tribus, à la préhistoire, les hommes et les femmes faisaient eux-mêmes leurs vêtements, et se différenciaient les uns des autres selon la teinture, les bijoux, les décorations faites de plumes et d’os…

14e siècle : l’époque aristocratique

Au 14e siècle, la mode vestimentaire servait aux familles de haute bourgeoisie et noblesse à se différencier des plus populaires. A cette époque, les vêtements à la mode étaient faits de tissus rares. La mode intègre alors le maquillage et le parfum, également adoptés par les hommes. La mode était au teint blanc, dans l’optique de se différencier des travailleurs qui s’exposaient au soleil et bronzaient.

19e siècle : le commencement de la mode

C’est au 19e siècle que la mode débute réellement. Les premiers défilés de mode voient le jour, et des maisons de haute couture sont créées.

Les différents styles du 20e siècle

Le 20e siècle regroupe de grands créateurs qui ont marqué l’histoire de la mode. C’est le cas de Yves Saint Laurent, Chanel ou encore Lanvin, qui créaient des vêtements pour une clientèle aisée. Avec l’industrialisation, des magasins de vêtements voient le jour et la mode devient accessible à tous. Elle fait son apparition dans la publicité en 1930 lorsque Coco Chanel conclu un accord avec un producteur de cinéma.

Après la deuxième guerre mondiale, un courant « fashion » se crée, par opposition au style classique. Il s’agit pour un public jeune de se démarquer, d’adopter un style rebelle et rock’n’roll. En 1967, le Jean fait son apparition en France. Devenu aujourd’hui très populaire, le Jean est un incontournable aussi bien pour les hommes que les femmes.

Avec les manifestations de mai 1968 et l’émancipation de la femme, apparait la mini-jupe, qui fit débat chez les plus traditionnels.

Dans les années 80, les mannequins font leur apparition et portent les collections les plus à la mode. A la même époque se développe un monde rebelle où le style vestimentaire servait à identifier le mouvement politique ou idéologique auquel on appartenait (Punk, Gothique…).

C’est au 21e siècle qu’apparait la notion de « marque ». Le fabriquant de vêtement a alors plus d’importance que le vêtement en lui-même. Portées par des célébrités, les marques prennent de la notoriété, à commencer par les marques de sport qui choisissent des footballers pour porter leurs collections. Avec le temps, le marketing des célébrités s’étend au-delà des marques de sport.

Aujourd’hui, les marques de mode ont créé leur boutique en ligne pour la plupart, et possèdent leurs comptes sur les réseaux sociaux les plus populaires. La relation à la mode n’est plus la même, les marques établissent une réelle communication avec leurs clients.


Audible FR - Profitez de l’offre d’essai et téléchargez votre premier livre audio gratuitement !

Sidebar