L’histoire et l’évolution de la menuiserie

La menuiserie dans son sens large concerne le travail du bois. Mais la menuiserie est une activité ancienne et n’a pas toujours eu la même définition.

Différents types de menuiserie

Au 18e siècle, la menuiserie était subdivisée en plusieurs branches. La menuiserie de bâtisse comprend la menuiserie dormante et la menuiserie mobile. La menuiserie dormante concerne les éléments de maisons et bâtiments, comme les escaliers, les chambranles de portes, les boiseries, les dormants, les stalles dans les églises, etc. La menuiserie mobile concerne, elle, les portes et les volets de façon générale. A cela s’ajoute la menuiserie en meuble, qui concerne, comme son nom l’indique, les ébénistes. La menuiserie du bâtonnier est spécialisée dans les fauteuils, les lits, les chaises et les tabourets. La menuiserie des jardins est directement liée à l’art du treillageur. La dernière catégorie de menuiserie est liée à toutes les autres, puisqu’il s’agit du travail sur les traits de menuiserie à tracer avant toute opération.

De nombreux métiers liés à la menuiserie

La façon de travailler le bois diffère surtout en fonction des outils utilisés. C’est pourquoi plusieurs noms de métiers ont été créés au Moyen Âge.

Les termes « menuisier » et « charpentiers » furent créés pour dissocier ces deux catégories car les outils utilisés pour le travail du bois étaient différents et que distinguer ces deux corps de métiers était devenu une priorité.

A la suite de cela, les menuisiers furent distingués également des tapissiers. A partir de ce moment, les menuisiers eurent obligation d’appliquer une estampille sur leurs créations. Cela constituait une signature et prouvait que le menuisier avait bien créé le meuble. Les tapissiers s’occupaient eux de la commercialisation des meubles et n’avait pas le statut pour la production.

Industrialisation de la menuiserie

Au 19e siècle, de nouveaux outils voient le jour dans le secteur de la menuiserie. La production, jusqu’ici artisanale, put s’industrialiser étant donné que le travail du bois fut largement facilité. Le métier de menuisier évolua par la suite. En effet, une grande part des nouvelles maisons étaient construites en bois, il y avait alors beaucoup de demande.

Les maisons en bois représentent plusieurs avantages. Tout d’abord, cela permet de réguler le taux d’humidité et la température en intérieur. Ensuite, il s’agit d’un bon moyen d’isoler acoustiquement sa maison. Enfin, le bois transmet beaucoup moins la chaleur que d’autres matériaux comme le béton ou l’acier.

Le métier de menuisier aujourd’hui

Aujourd’hui, le métier de menuisier consiste toujours à travailler le bois. Un menuisier est spécialiste de l’aménagement des maisons, des magasins et des bureaux. Il utilise plusieurs matériaux en plus du bois, comme le plastique ou l’aluminium. Le travail du menuisier est aujourd’hui de créer des placards, des parquets, des escaliers, des fenêtres, des portes, des volets…

La plupart des menuiseries proposent des prestations comme la pose de fenêtre, la pose de volets roulants, de volets roulants motorisés, etc. Aujourd’hui, des entreprises comme cette menuiserie à Vienne installent des fenêtre en bois, en PVC ou en aluminium chez les particuliers et les professionnels.


Audible FR - Profitez de l’offre d’essai et téléchargez votre premier livre audio gratuitement !

Sidebar