L’Importance des gants de protection au travail

Les gants de protection sont indispensables pour de nombreux métiers et secteurs : santé, construction, espaces verts, industrie, agriculture etc. Chaque activité connaît des risques spécifiques plus ou moins importants et il est donc essentiel de fournir aux employés des gants de protection adaptés et de qualité.

Les mains, l’un des principaux « outils de travail » pour de nombreuses activités, peuvent subir de nombreux chocs et agressions qui peuvent être plus ou moins graves pour la santé de l’accidenté : coupure, irritation, brûlure, choc électrique, piqûre, allergie, déchirure, écrasement etc.

Le saviez-vous ? un tiers environ des accidents du travail (27 %) mettent en cause des lésions plus ou moins importantes aux mains. Il est donc primordial, et obligatoire bien souvent, de bien s’équiper en termes de protection des mains et notamment au travers de gants de protection de travail adéquats.

Gants de protection au travail : Ce qu’il y a à savoir

Réglementation relatives aux EPI : Il n’existe pas de textes spécifiques imposant le port de gants de protection au travail, toutefois certains textes imposent l’obligation de porter des EPI dans certaines activités professionnelles. L’équipement de protection individuelle, ou EPI, est un matériel ou dispositif de protection destiné à être porté ou tenu afin de protéger l’individu en question des différents risques liés à son activité et pouvant menacer sa sécurité et sa santé. Les gants de protection de travail représentent un des EPI les plus importants pour nombre de métiers. L’article L. 230-2 de la Loi nº 91-1414 du 31 décembre 1991 du Code du Travail prévoit que « le chef d’établissement prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs de l’établissement. […] Ces mesures comprennent des actions de prévention de risques professionnels, d’information et de formation ainsi que la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés ».

La protection des mains au travail

Les gants de protection ne permettent d’éliminer de manière certaine le risque d’accident pour les mains. Cependant il permet de limiter les lésions et leur gravité, de les réduire, et dans certains cas de les éliminer.

Les gants de protection se différencient essentiellement selon 4 grands critères :

  • La forme (avec manchette par exemple)
  • L’épaisseur
  • La matière (cuir, pvc, latex, néoprène, pu, coton, nitrile etc.) et enduction
  • Les protections additionnelles (protections renforcées sur la paume et/ou les doigts par ex., type d’ajustement au poignet etc.)

Pour offrir une protection des mains efficace au travail, ces gants de protection doivent notamment être adaptés:

  • au type et à la nature de l’activité (contact avec des produits chimiques, des éléments tranchants, travaux en hauteur donc risque de chute etc.)
  • face aux risques encourus pour les mains (brûlure, coupure, déchirure, écrasement etc.)
  • à la fréquence et à la durée d’exposition aux risques (importance de la résistance du gant de protection et de la matière)
  • à la nature du travail manuel (plus ou moins grande nécessité de flexibilité et de souplesse dans les gestes à accomplir etc.)

Ce dernier point est fondamental. En effet pour des travailleurs effectuant des travaux nécessitant des gants de protection de manière régulière, voire journalière, peut être souvent ressentie comme inconfortable et non productive la sensation du port des gants. Pour cette raison il est nécessaire de :

  • Former les travailleurs aux risques encourus sans le port des gants
  • Choisir des gants homologués et conformes aux exigences des applications professionnelles en question
  • Choisir une taille de gants adaptée
  • Choisir un matériel résistant et adapté au type de manipulation
  • Prendre des précautions pour ne pas détériorer les gants trop rapidement et de manière inutile (emplacement, conditionnement etc.)
  • Effectuer un contrôle régulier de leur état

Cas particuliers : les travaux à risques

Principales activités à risques

  • Travail forestier : bûcheronnage, élagage etc.
  • Travail en hauteur
  • Travail de soudage ou de découpe de métaux
  • Travail pour lequel l’individu est exposé à de fortes variations de températures ou à des températures excessives (chaleur ou froid)
  • Travail impliquant un contact avec des courants électriques
  • Travail impliquant la manipulation ou la manutention d’éléments, pièces ou objets coupants ou saillants
  • Travail impliquant un contact avec des produits chimiques
  • Travail impliquant un contact avec des produits radioactifs
  • Travail impliquant la manipulation de produits toxiques, infectieux ou irritants
  • Travail impliquant un contact avec des machines ou instrument émettant des vibrations répétées
  • Travail sur corde

Etc.

Ces activités impliquent des risques particuliers pour les mains pouvant plus ou moins mettre en danger la sécurité et la santé du travailleur. C’est donc en fonction des différents types de risques suivants qu’il vous faudra choisir les gants de protections de travail adaptés :

  • Risques mécaniques
  • Risques biologiques
  • Risques thermiques
  • Risques électriques
  • Risques chimiques
Sidebar