Les mathématiques, matière délaissée par les femmes ?

Les mathématiques sont plus plébiscitées par les hommes que par les femmes. Nous pouvons constater cela juste en regardant le nombre de femmes poursuivant une carrière scientifique. Nous ne connaissons que très peu de femmes reconnues dans le domaine des mathématiques.
Au lycée, environ 45 % de femmes poursuivent une carrière scientifique. Ce chiffre montre bien que les femmes sont moins intéressées par les mathématiques que les hommes.

Quand on demande aux personnes de se représenter une personne travaillant dans le domaine des mathématiques, ils imaginent un homme avec une barbe et des lunettes. Dans la conscience collective, une femme est moins douée en maths que les hommes. Ce désintéressement pour les mathématiques, veut t-il dire que les femmes soient moins douées que les hommes ? Et pourquoi les femmes ne s’intéressent moins aux mathématiques que les hommes ?
Nous allons essayer de répondre à cette question dans cet article.

Les femmes ont les mêmes capacités que les hommes

De nombreuses personnes et scientifiques, ont pensé que les femmes étaient moins douées que les hommes en mathématiques, qu’il y avait une différence biologique entre les hommes et les femmes. Que les cerveaux des hommes seraient plus aptes à faire des mathématiques que les femmes. C’est totalement faux, de nombreuses études ont prouvé que les femmes ont les mêmes capacités à la naissance. Des tests ont montré que les femmes sont aussi douées que les hommes pour résoudre des exercices de maths mais dès qu’elles sont en concurrence avec les hommes, leurs résultats baissent.
Alors pourquoi les hommes ont de meilleurs résultats. La raison ne serait donc pas biologique mais bien sociale.

Les clichés : les maths et les femmes

Comme nous l’avons vu au début de cet article, il y a de nombreux clichés sur les femmes à propos des mathématiques, les femmes peuvent être tous aussi douées que les hommes. Alors pourquoi cette différence ?
Pour répondre à cette question il faut faire un bon dans le temps. Il y a de nombreuses années, les femmes n’avaient pas accès aux connaissances scientifiques. Il y avait donc déjà des préjugés.
Et ces préjugés ont parcourus le temps jusqu’à notre époque. Les femmes partiraient donc avec un handicap psychologique lié à notre société. C’est ce qui découragerait les femmes à suivre des cours de maths après le bac. Les femmes ont tellement entendu que les mathématiques n’étaient pas faites pour elles, qu’inconsciemment, elles ne sentiraient pas capables.

L’association “Femmes et Mathématiques”

Afin de lutter contre ces préjugés et augmenter le nombre de femmes à suivre une carrière scientifique, une association a vu le jour : « femmes et mathématiques ». Cette association est composée d’environ 200 femmes qui sont principalement des mathématiciennes. Leurs objectifs principaux sont d’encourager les femmes à suivre une carrière scientifique, de changer l’image des femmes auprès de la communauté scientifique en organisant des forums et autres événements.

Nous en savons donc un peu plus sur les raisons qui amènent les femmes à délaisser les mathématiques rapidement. Les femmes ne sont donc pas moins douées que les hommes en mathématiques, il faut juste qu’elles arrêtent de se dévaloriser.

Sidebar