Ethéreum : comment est née cette cryptomonnaie?

Ethereum est une plateforme numérique basée sur la blockchain (technologie des chaînes de blocs)

Cette crypto-monnaie a été conçue et créée par Vitalik Buterin, qui est un programmeur et un fanatique de jeux vidéo d’origine russe. Il est connu pour être également le co-fondateur de Bitcoin Magazine et l’a conduit à devenir une célébrité dans le monde de l’industrie de la crypto-monnaie.

Le livre blanc de l’Ethereum (étape indispensable avant la disponibilité « publique ») a été lancé en 2013 et rendu officiel lors du forum Bitcointalk en 2014. Outre Vitalik, il y a d’autres fondateurs comme Anthony di Lorio, Charles Hoskinson et Mihai Alisie, ainsi que des développeurs qui travaillent avec Vitalik, comme c’est le cas pour Gavin Wood et Joseph Lubin dans la création d’un nouveau cryptomonnaie qu’ils ont appelé Ether, basé sur la technologie Ethereum.

Cliquez ici => pour avoir le cours de l’Ethereum

Quel est l’objectif d’Ethereum ?

Il est né avec l’objectif de devenir une plateforme open source, basée sur la technologie des chaînes de blocs, de sorte que tout développeur ayant la capacité, puisse créer et exécuter des applications décentralisées. Il est conçu pour que les applications puissent être exécutées exactement comme elles ont été programmées, sans à aucun moment cesser de fonctionner, ni souffrir d’une quelconque censure, interférence d’un tiers ou tentative de fraude.

Tout comme le bitcoin ou lBTC est utilisé comme méthode de paiement peer-to-peer, Ether ou ETH remplit également la même fonction. Une autre similitude avec les bitcoins ou BTC et autres cryptosystèmes est qu’elles ne sont contrôlées par aucun gouvernement ou organisme de régulation.

En quoi est-il différent du Bitcoin?

La principale différence avec le bitcoin, c’est que dans l’Ethereum, il y a toujours la possibilité d’une exploitation à petite échelle grâce à une carte graphique. L’exploitation par le « minage » ( mining) sert à vérifier la validité des blocs, en certifiant les opérations effectuées. Sa principale caractéristique est le Smart Contracts. Un « Smart Contract » ou contrat intelligent est une application créée avec l’open source agissant comme seul intermédiaire entre deux ou plusieurs personnes au moment d’effectuer un échange de tout ce qui a de la valeur, comme de l’argent, des biens, de la propriété physique ou intellectuelle, etc.

L’ Ethereum est un réseau qui, après Bitcoin, est le projet le plus pertinent dans le monde des cryptomonnaies, depuis qu’il est né et cela grâce à la pertinence et l’efficience apportées par les Smart Contracts.

Le présent et l’avenir d’Ethereum

Dans un article précédent, nous présentions les différentes plateformes de criptomonaies entièrement décentralisées et sans autorisations. L’objectif de cette version est d’être une mise à jour très complète de la Blockchain du test de fonctionnement actuel d’Ethereum et de fournir une augmentation substantielle de la sécurité, de la décentralisation et de l’extensibilité de la plateforme. Le monde des cryptomonnaies avance à pas de géant, en plus de révolutionner ce monde dans la manière de concevoir l’économie, de créer la manière de célébrer les contrats d’une manière très originale, de faire des transactions financières ou tout autre type d’opération commerciale.

L’Ethereum remplit une fonction de mode de paiement et de services et a la capacité de contenir d’autres cryptosystèmes dans son réseau. Pour ces raisons, L’Ethereum est devenu une des cryptomonnaies les plus importantes sur le marché aujourd’hui. La mise en place d’Ethereum a permis de connaître des concepts tels que les DApps, les jetons pour les offres initiales de cryptomonnaie (ICO) et a donné lieu à la création de l’Organisation Autonome Décentralisée (OAD).

Le créateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, affirme que « les chaînes de blocs sont politiquement décentralisées (personne ne les contrôle) et architecturalement décentralisées (il n’y a pas de point de défaillance de l’infrastructure centrale), mais elles sont logiquement centralisées (il y a un état communément admis et le système se comporte comme un seul ordinateur) ».

Sidebar