Gros plan sur le dépoussiérage industriel

En milieu industriel, le dépôt ou l’accumulation de poussières peuvent entraîner des conséquences sur le fonctionnement des machines. En effet, celles-ci peuvent s’incruster sur les métaux et les surfaces, et quelquefois engendrer des dégâts considérables sur les outils de production. C’est le cas notamment des entreprises qui utilisent des procédés de production industriels, à l’instar de la métallurgie et de l’imprimerie.

Qu’est-ce que le dépoussiérage industriel ?

En amont, les industries qui souhaitent prévenir les dégâts peuvent donc opter pour un système d’aspiration afin que l’air qui circule dans l’atelier soit le plus pur possible. Il existe d’ailleurs un certain nombre de dispositifs de ventilation industrielle qui permettent d’atteindre cet objectif.
Et en aval, l’installation d’un système de dépoussiérage industriel est recommandée. Il permet de se débarrasser d’une manière plus ou moins permanente des poussières et des films qui peuvent s’incruster sur les différentes surfaces au sein de l’atelier de production. Il s’agit donc d’un gage de qualité, de durabilité et de rentabilité du processus de fabrication tout en éloignant les risques d’accident et d’arrêt de la production. Les appareils utilisés sont d’envergure : ventilateurs industriels, monobrosse, autolaveuse, balayeuse, dépoussiéreur, etc.

Les méthodes de dépoussiérage industriel

depoussierage industrielDans le domaine de l’impression, le dépoussiérage industriel se déroule en amont du processus. En effet, pour optimiser la qualité d’impression ou de collage, il est important de préparer le support et d’enlever la poussière qui peut s’y être incrustée. Il convient de noter qu’il existe deux méthodes distinctes qui peuvent être utilisées afin d’atteindre cet objectif. Il s’agit du dépoussiérage avec contact mécanique et celui sans contact mécanique.
Mais quel que soit le système utilisé, on peut trouver 5 différents systèmes de dépoussiérage industriel. En premier lieu, on a le cyclone qui tire profit de la force centrifuge afin de récupérer les copeaux et la poussière avec un rendement exceptionnel de 99 %. Il présente l’avantage d’être très robuste tout en possédant une très grande autonomie. Les filtres à manches sont également utilisés dans les dépoussiérages industriels à haut volume. Ils sont généralement équipés d’un système de décolmatage mécanique par vibration ou pneumatique par injection d’air comprimé. Il est encore possible de se tourner vers les ventilateurs industriels qui sont la base même de toute installation aéraulique. Ils assurent à la fois la vitesse de captation et le débit d’air à l’intérieur du local. Ils ont pour principal atout de garantir le transport de la poussière, des vapeurs ainsi que des autres polluants à travers la tuyauterie.

Les autres dispositifs de dépoussiérage industriel

Par ailleurs, certains industriels utilisent l’unité filtrante mobile pour le dépoussiérage de leurs locaux et de leurs surfaces. Elle peut facilement être raccordée à une machine ou à un bras aspirant, ce qui s’avère très pratique. Cette solution est particulièrement efficace pour le captage des résidus provenant du soudage, du ponçage ou du meulage, plus précisément des tous les polluants fins.
Enfin, il ne faut pas oublier les dépoussiéreurs à cartouches qui offrent une fiabilité sans égal. Ils peuvent d’ailleurs être associés aux filtres à décollage automatique pneumatique (FDCPC), ce qui leur permet de filtrer un plus important volume de poussières, de fumées et de copeaux. Ils sont plus intéressants, comparés aux filtres à manches. En effet, ils peuvent accueillir différents types de cartouches, et ce, en plus grande quantité tout en se montrant moins encombrants.

Sidebar