Quel est l’intérêt des chèques déjeuner ?

Nombreux sont les salariés à devoir manger à l'extérieur de chez eux pour le repas de midi. Ce sont des frais supplémentaires à prévoir et cela ampute le budget mensuel des foyers. Pourtant, il existe des solutions alternatives au panier-repas préparé chaque jour. Les chèques déjeuners ou up déjeuner permettent aux salariés de faire des économies sur leur repas du midi et l'employeur fidélise ses salariés tout en ayant bien des avantages.

Pourquoi le salarié a-t-il intérêt à solliciter des chèques déjeuner ?

Le chèque déjeuner permet de déjeuner où vous le souhaitez en toute simplicité et sans stress. Tous les restaurants acceptent les chèques déjeuner, mais il est possible de le vérifier avant de s'installer en vérifiant le logo chèque déjeuner accepté. Les traiteurs, les boulangeries et même les supermarchés acceptent ces titres de paiement dans le respect des règles prévues (19 euros maximums par jour). Cela vous permet ainsi de choisir votre type de restauration et d'alterner pour éviter de manger toujours la même chose. Il existe même une carte chèque déjeuner pour payer le montant exact de votre consommation pour éviter de laisser un chèque déjeuner alors que votre note est moindre. Vous faites ainsi de vraies économies chaque jour. Il ne faut pas oublier qu'un chèque déjeuner présente un vrai avantage pour le salarié puisque l'employeur participe à hauteur de 50 à 60% de la valeur du titre. Le salarié paie donc au plus la moitié du prix de son repas quotidien. Plus la peine de faire la diète pour économiser son repas.

Pourquoi l'employeur trouve un avantage au chèque déjeuner ?

L'employeur n'est jamais obligé de souscrire à l'attribution des chèques déjeuner mais il s'agit d'un avantage qui permet de fidéliser les salariés. Ainsi, l'employeur peut décider d'attribuer des chèques déjeuner à ses salariés et il fixe le montant du chèque qu'il souhaite attribuer en sachant qu'il peut prendre à sa charge jusqu'à 60% de la valeur du titre. Il est important de rappeler que le chèque déjeuner peut être exonéré de charge dès lors que la valeur unitaire du titre ne dépasse pas un certain montant fixé annuellement. 

Sidebar