Vacances à Marseille, visitez la bonne mère - Dmoz.fr | Actualité insolite
Aller au contenu

Vacances à Marseille, visitez la bonne mère

  • par

Marseille, deuxième ville de France et capitale de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, est célèbre pour son port animé, ses calanques pittoresques, sa bouillabaisse savoureuse et sa basilique Notre-Dame de la Garde, surnommée “La Bonne Mère” par les Marseillais. Cette église emblématique, perchée sur une colline à 162 mètres d'altitude, offre une vue imprenable sur la ville et la mer Méditerranée. Mais qui est “La Bonne Mère” et pourquoi est-elle si importante pour les habitants de Marseille ?

Un symbole en haut d'une colline à Marseille

La construction de la basilique Notre-Dame de la Garde a commencé en 1853 sous la direction de l'architecte Henri-Jacques Espérandieu, mais ce n'est qu'en 1864 que l'église a été consacrée et ouverte au public. Depuis lors, elle est devenue l'un des symboles les plus forts de Marseille, associée à la protection, la foi et l'identité de la ville. Sa silhouette reconnaissable, avec sa statue dorée de la Vierge Marie sur le toit, est visible de loin et attire chaque année des millions de visiteurs.

Mais pour les Marseillais, “La Bonne Mère” est bien plus qu'un simple monument. Elle est considérée comme la gardienne de la ville, une protectrice bienveillante qui veille sur ses habitants. Dans les moments de crise ou de danger, les Marseillais se tournent souvent vers elle pour demander sa bénédiction et sa protection. En témoignent les nombreuses ex-voto, ces plaques de métal suspendues dans la basilique en remerciement pour les grâces accordées, qui recouvrent les murs de l'église.

Mais l'histoire de la vénération de la Vierge Marie à Marseille remonte bien avant la construction de la basilique. En effet, la tradition de la “Bonaventure”, une procession maritime qui se déroule chaque année le 15 août en l'honneur de la Vierge, existe depuis le Moyen Âge. Cette célébration, qui rassemble des centaines de bateaux décorés de fleurs et de drapeaux, est l'un des événements les plus importants de l'année à Marseille et attire des milliers de visiteurs venus du monde entier.

Au fil du temps, la vénération de la Vierge Marie a pris une place de plus en plus importante dans la culture et la vie des Marseillais. La basilique Notre-Dame de la Garde est devenue le centre de cette dévotion, accueillant chaque jour des dizaines de fidèles qui viennent prier, allumer des bougies ou déposer des offrandes. La basilique est également un lieu de rassemblement pour les grandes célébrations religieuses, comme la messe de Noël ou la procession de la Bonaventure.

Un témoin de l'histoire

Mais “La Bonne Mère” est également un symbole d'unité et de solidarité pour les habitants de Marseille. Dans une ville à découvrir souvent marquée par les divisions sociales et les tensions communautaires, la basilique est un lieu où tous les Marseillais peuvent se retrouver, indépendamment de leur origine, de leur religion ou de leur statut social. C'est également un lieu de rencontre pour les familles, les amis et les visiteurs, offrant une pause paisible dans le tumulte de la ville.

La basilique Notre-Dame de la Garde est également un témoin de l'histoire mouvementée de Marseille. Au cours des siècles, la ville a subi de nombreuses invasions, épidémies et catastrophes naturelles, mais elle a toujours su se relever grâce à la résilience et à la détermination de ses habitants. La basilique a elle-même connu des périodes difficiles, notamment lors de la Seconde Guerre mondiale, où elle a été partiellement détruite par les bombardements. Mais elle a été reconstruite et restaurée grâce à l'engagement des Marseillais et à leur attachement à ce symbole de leur ville.

Une silhouette de carte postale

Aujourd'hui, la basilique Notre-Dame de la Garde continue d'être un lieu de culte, de recueillement et de rassemblement pour les Marseillais et les visiteurs du monde entier. Sa silhouette majestueuse, visible de tous les coins de la ville, est un rappel constant de l'importance de la foi, de la solidarité et de la résilience dans la vie des gens. Elle est un symbole de la ville de Marseille, une icône de la culture et de l'histoire de la région et un lieu de pèlerinage pour les chrétiens du monde entier. Si vous voulez visiter la bonne mère en haut de Marseille, il faudra y aller à pied, prévoir 20 minutes du vieux port ou avec le petit train.

En conclusion, la basilique Notre-Dame de la Garde, surnommée “La Bonne Mère”, est bien plus qu'un simple monument pour les Marseillais. Elle est un symbole de leur ville, de leur foi et de leur identité, ainsi qu'un lieu de rassemblement, de recueillement et de solidarité. Son importance dans la culture et l'histoire de Marseille ne peut être surestimée, et sa silhouette reconnaissable restera à jamais gravée dans les cœurs et les esprits des Marseillais et des visiteurs de passage.

-